Attaque à l’arme blanche au Gabon : 7 Sénégalais arrêtés

Attaque à l’arme blanche au Gabon : 7 Sénégalais arrêtés

Plusieurs dizaines de personnes vivant dans la capitale gabonaise ont été arrêtées par les forces de l’ordre. Elles ont été interpellées au lendemain d’une attaque à l’arme blanche sur deux journalistes danois qui effectuaient un reportage pour la chaîne Nationale Geographic. Parmi elles, il y a 7 sénégalais.

eux ressortissants danois ont été blessés, dont l’un gravement, samedi 16 décembre à Libreville dans une attaque au couteau perpétrée par un Nigériens disant agir «en représailles à la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël».

Selon le Préfet de police de Libreville, le colonel Serge Hervé Ngoma,  le journaliste danois grièvement blessé est hors de danger.

De son côté, le Conseil supérieur des affaires islamiques du Gabon a condamné cette attaque qui laisse présager un acte terroriste, d’autant plus que l’assaillant aurait crié  « Allah Akbar » avant d’accomplir son forfait.

L’imam Oceni Ossa, qui a rappelé que « la pratique de l’islam qui enjoint à tout musulman de respecter la vie », a demandé au gouvernement de « réprimer l’auteur ou les auteurs de cette agression » et il a exprimé l’entière disponibilité pour les besoins de l’enquête » du Conseil supérieur islamique.

Dimanche matin, les forces de sécurité gabonaises ont procédé à plusieurs dizaines d’arrestations à Libreville dans le cadre de l’enquête sur cette attaque, pour laquelle les autorités gabonaises n’ont pas publiquement utilisé les qualificatifs de « terroriste » ou « jihadiste ».
pressafrik

About Author