Félins

Félins
Puma et Lion, deux félins, l’un africain, l’autre américain, devront bien s’entendre, car leur compagnonnage a été pratiquement scellé, au grand bonheur de la Fédération sénégalaise de foot. Cette dernière va se voir pousser des griffes, tant l’embellie financière à l’horizon est porteuse d’espoir pour le sport roi. Après les couacs de Libreville, ceux de Londres, tous portés par des soucis financiers, bienvenue à Puma, qui va casquer 2,460 milliards en liquide pour les 5 ans que va durer son compagnonnage avec le Lion, soit 492 millions chaque année. Sans compter le bonus du pourcentage sur la vente des maillots. Déjà que la Fifa avait dégagé les nuages, avançant le fonds de préparation au Mondial pour quelque 835 millions Cf. Un beau pactole que tout ça. Mais, la question principale demeure l’utilisation efficiente de ces fonds, au profit exclusif du football. Un tout qui englobe les pratiquants, les terrains, l’encadrement et subsidiairement les fédéraux bénévoles. En tout cas, par solidarité olympique, il faut déjà payer les dettes que traine la fédé de basket ou le ministère des Sports, vis-à-vis du Lion Gorgui Sy Dieng.

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE

About Author