SOCIALE

SOCIALE

Sénégal, debout ! Personne ne pleurera plus sur son sort. Le Sénégal est à un pied de l’émergence. Ça ne fait l’ombre d’aucun doute. C’est un pays béni des dieux avec un Président bâtisseur et un Premier ministre très optimiste. Il nous a peint hier à l’Assemblée nationale un pays si idyllique que certains ont cru que Momo parlait d’un autre pays que le nôtre. Mais il s’agit bien de ce charmant pays de la «Téranga» où, depuis plus de cinquante ans, chaque Premier ministre vient à l’Assemblée nationale avec un tonneau de rêves qu’il sème à tout va dans la tête des compatriotes, lesquels ne sont plus aussi crédules que pourraient le penser ces messieurs aux slogans dignes des gladiateurs des arènes. On nous cause déjà d’un «Sénégal de tout, Sénégal pour tous» ! Vous y croyiez, vous messieurs et dames, habitués à bouffer du pain «nambé» ou à ces autres mets à deux sous? Ce, pendant que ces infortunés messieurs et dames d’avant 2000 distribuent aujourd’hui des millions, font voyager leurs marmots et vivent dans des palaces dignes des princes héritiers des pays du Golfe. Vous pouvez toujours espérer. C’est dit, 2018 sera une année sociale, d’autres diront le «Nattange» dont rêvait Senghor pour nous en 2000. Juste que nous sommes en fin 2017. Mais il ne faut douter de rien. Ils déverseront dans ce pays beaucoup d’argent quoi que cela puisse leur coûter. Ils tiennent à leur rêve de rester encore au pouvoir. Bien sûr, en écornant la vérité. On attend toujours qu’ils démentent, l’honorable empêcheur de tourner en rond, Mister Sonko, sur ce fameux TER qui nous aurait coûté plus que ne le proclament ces messieurs. On attend toujours…

 

 

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author