Réforme

Réforme

Moment important de respiration républicaine, certes, la Déclaration de politique générale servie par le Premier ministre, hier, aux députés, a toutefois grippé, toute une journée durant, la marche de l’Administration. Le chef et tous les membres du gouvernement sont restés scotchés sur leurs chaises, dans cet espace qui leur est réservé à l’hémicycle, se prêtant au jeu des questions et réponses avec les députés, au moment où les parapheurs remplis de dossiers, certainement urgents, gisaient sur les maroquins de leurs différents ministères. Ou de simples citoyens, justiciables parmi d’autres, sont obligés de remettre au lendemain des rendez-vous fixés depuis peut-être des mois par ces décideurs. Et pourtant, l’exercice n’a été d’aucune utilité dans la marche réelle du pays, d’autant que le préposé s’y était déjà plié; Aussi, ne faudrait-il pas modifier la disposition constitutionnelle qui impose au Premier ministre de faire une Déclaration de politiquer générale, en dispensant le chef de gouvernement reconduit dans ses fonctions? La question mérite d’être étudiée, afin d’éviter un bis repetita sans saveur.

 

Waa Ji (Les Echos)

Categories: CHRONIQUE, Non classé

About Author