Déclaration de politique générale: Un Sénégal « social » pour tous !

Déclaration de politique générale:  Un Sénégal « social » pour tous !

Un nouveau slogan a vu le jour hier lors de la déclaration de politique générale du premier Ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne. Le social a été le volet le plus marquant de son discours avec différents projets et réalisations. L’éducation, la formation professionnelle, la justice, l’énergie ou encore la santé restent les secteurs prioritaires pour le gouvernement de Dionne.

Pour ceux qui espéraient voir des changements à l’hémicycle lors de la déclaration de politique de général du premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne ont vite déchanté. Car, on y a retrouvé la même ambiance, celle des précédentes avec des applaudissements, des paroles en l’aire et des attaques au prétoire. Dans le discours du chef du gouvernement aussi, on a noté des bilans, des projections, des projets ou encore des prévisions pour des années à venir.  Mahammad Boun Abdallah Dionne a semble-t-il bien préparé son discours. Car, il a débuté par la frange jeune qui ne cesse de réclamer des emplois. Le PM s’est appuyé sur la récente actualité qui a secoué le monde. Souvent, étant juste en passage pour la Lybie dans le but de rejoindre l’eldorado italien, des jeunes sénégalais comme d’autres jeunes africains ont été capturés avant d’être vendus comme des esclaves. Et pour arrêter cela, le Premier Ministre a annoncé que les jeunes vont accéder à des emplois décents et seront moins tentés par des aventures périlleuses. Dans sa déclaration qui a duré plus de deux heures, le PM a tout le temps répété l’expression : Un Sénégal pour tous. Ce Sénégal qui n’appartient pas à un seul citoyen, c’est là où selon M. Dionne l’éducation et la formation en tant que facteurs clés du changement dans tous les domaines, restent déterminants. C’est ce qui justifie pour le PM l’option du président de la République pour une école pour tous. « Cette école de la réussite, cette école viable, stable et pacifiée, que nous voulons, qui promeut la qualité et qui est davantage orientée vers l’enseignement des sciences, du numérique et des technologies », a dit Mahammad Boun Abdallah Dionne hier face aux députés lors de  sa déclaration de politique générale, sa deuxième en trois ans.

Santé, logement, eau,

La formation professionnelle aussi n’a pas été occultée par le premier Ministre. Dans ce domaine, le gouvernement prône une offre de formation orientée vers les besoins du marché du travail. L’équipe de Dionne compte renforcer la compétitivité et les performances de l’économie sénégalaise et l’employabilité des jeunes sur la voie de ce Sénégal de tous. Pour une fois dans sa déclaration, le chef du gouvernement a laissé de côté le bilan des années passées par Macky Sall au pouvoir. Et ce, pour parler des projets que le gouvernement compte faire en matière de formation professionnelle. C’est ainsi que des lycées professionnels, des clusters de formation, des centres de formation orientés dans des secteurs comme l’aviculture, l’horticulture et le tourisme seront construits dans différentes régions du pays. La santé à l’image d’autres domaines fait également partie du nouveau slogan du premier Ministre, Un Sénégal pour tous. « C’est aussi des mesures de politiques sociales fortes, qui garantissent l’accès aux services essentiels de santé, au logement, à l’eau, à l’assainissement et à un cadre de vie sain », a dit le PM. C’est ainsi qu’un maillage du territoire en infrastructures sanitaires s’est renforcé avec l’ouverture des hôpitaux de Daimniadio, Matam, Fatick, Ziguinchor ainsi que 10 nouveaux centres de santé.

Justice, énergie

Un Sénégal pour tous, c’est aussi un secteur énergétique performant. Le PM renseigne que le pari de la disponibilité continue de l’énergie est gagné avec la mise en œuvre en service d’une puissance additionnelle de 270 MW sur le réseau en 2016 pour renforcer un parc qui était de 573 MW en 2011. De nouvelles capacités d’une puissance de 205 MW sont disponibles en 2017 avec les centrales solaires de Mékhé (30 MW), de Merina Dakhar (pour 30 MW) et de Kahone (20 MW) ainsi que la centrale à charbon de Sendou pour 125 MW. Selon le PM, la mise en place de ces nouvelles capacités portera la puissance installée de Senelec à environ 1.100 MW dont 19% d’énergies renouvelables, pour une demande totale de 610 MW. Selon Mahammad Boun Abdallah Dionne, la disponibilité d’une énergie à faible coût est une opportunité pour le Sénégal de réaliser l’électrification universelle prévue en 2025, avec un coût de l’énergie le plus bas possible pour tous les ménages aussi bien dans les centres urbains qu’en milieu rural. Le gouvernement de Dionne veut également un Sénégal en toute sécurité. C’est ainsi que l’effort de la lutte anti-terroriste sera suivi du recrutement de plus de 5 000 nouveaux personnels de police et de 13 000 Agents de Sécurité de Proximité. Critiqué par les opposants sur les affaires judiciaires, le gouvernement de Mahammad Boun Abdallah Dionne compte engager des réformes des réformes importantes pour l’amélioration de la qualité de l’accès et de l’efficacité de la justice et le rapprochement de la justice du justiciable par la définition d’une nouvelle politique pénale. C’est aussi la mise en place de la nouvelle carte avec une redéfinition des compétences des juridictions. Dans le cadre du rapprochement de la justice aux justiciables.

Amadou THIAM

Categories: POLITIQUE

About Author