FACEBOOK : AÏSSATOU SAMB, L’ARNAQUEUSE DE SAINT- LOUIS, EST TOMBEE !

FACEBOOK : AÏSSATOU SAMB, L’ARNAQUEUSE DE SAINT- LOUIS, EST  TOMBEE !

Gawlo.net a l’habitude de le dire. A Facebook, tout ce qui brille n’est pas de l’or. C’est une jungle où tous les coups sont permis et les plus futés malmènent, parfois, les moins attentionnés. La nommée Aïssatou Samb, qui avait fait l’objet d’un article-alerte dans Icône n° 116 et avait par la suite déclarée s’être repentie, avait repris, en douce, du service avec le nouveau Profil : Aïcha Soraya Samb. Mais tant la cruche va à la l’eau, elle finit par se casser.

Aïssatou donc, qui avait pris peur à la sortie de l’article la concernant, s’était amendée et avait même contribué à  aider Icône à démanteler le réseau d’Aïcha Sow et son mari Malick Macodou Diop qui sont actuellement en prison. Nous l’avions cru sur parole. Mais ce que l’on ne savait pas par contre, c’est que sa ‘’collaboration’’ était simplement une couverture pour faire tomber l’autre gang, celui d’Aïcha et Cie qui n’était rien d’autre qu’un gang rival. Elle a même beaucoup jubilé lors de l’arrestation du couple Diop. Ensuite, elle a bénéficié, en guise de ‘’récompense’’, d’une parution à la couverture de Icône  n°116.

Mais cette parution dans Icône, magazine lu partout, l’aura perdue. Elle était sans savoir que le lectorat d’ Icône n’était pas seulement confiné au Sénégal. On a beau être futé, mais on trouvera toujours plus futé que soi. Il existe toujours un grain de sable qui fera grincer la machine. Et quelle ne fut notre surprise, en recevant un coup de fil de Paris d’un ami d’une victime d’Aïssatou Samb qui nous apprend que celle qui est à la couverture de Icône  n° 116 ne s’appelle pas Aïssatou Samb, mais bien Abidemi Awatole, une star nigériane de la mode et du show biz. Et que son pseudo dans  Instagram est ‘’Realprincessdemi’’.

Quand nous sommes allés visiter la page de celle-ci, nous sommes tombés des nues en constatant qu’Aïssatou Samb, la Lucifer de Saint- Louis, piochait quotidiennement des photos dans la galerie de la star nigériane Abidemi.

Ces photos, elle les plaquaient chaque matin sur sa page Facebook en vue d’appâter les ‘’chauds lapins’’ dont les  comptes bancaires sont fournis et le libertinage en bandoulière.

Au risque de se faire découvrir, Aïssatou Samb ne se montrait jamais. Elle officiait au téléphone seulement et avec Wari comme moyen de paiement. L’on ne pourrait vous dire à quoi ressemble sa vraie tronche, car elle utilisait les images d’ Abidemi. Mais combien de personnalités sont passées sous ses fourches caudines ? L’on parle d’hommes d’affaires, de personnalités du monde politique et des professions libérales, mais aussi des icônes du patronat aux mœurs débridés.

Rien que de voir les photos qu’elle postait, faisait saliver. Mais elles n’étaient pas les siennes, mais celles de Abidemi Awatole !

Icône et Gawlo.net sont fiers d’avoir contribué à neutraliser cette belle vermine qui gangrénait la société.

 

M. D. (Gawlo.net)

     

t

Categories: A LA UNE, MANSOUR POST

About Author