SONKO ET LE « BUZZ A TOUT PRIX » !

SONKO ET LE « BUZZ A TOUT PRIX » !

Il parait, selon une haute autorité religieuse,  que le premier des corrupteurs est un politicien. Surtout s’il est en activité et se fait, sans coup férir,  des sous.  Ça rapporte gros comme à la loterie. Juste que là, on n’a pas besoin de pousser la roue.  Ça ment également en trompant le peuple qui a tendance à gober toutes les salades qu’on lui sert, sans pour autant qu’il ne frôle l’indigestion.

C’est parce que ces messieurs et dames sont des roublards. L’un deux, qui se faisait passer comme le « monsieur sait tout » jusqu’à mettre la République en alerte, se faisant des fans comme dans le showbiz avant d’être dégommé de la fonction publique, s’est remis à son jeu favori. L’art du dilatoire, en vendant du vent à ceux qui ont le temps de l’écouter.  Il se croit comme le plus malin de nous tous, mais à chaque fois qu’il ouvre la bouche, 90% de ses propos sont des salades. Histoire de régler de vieux comptes, il s’est  essayé à vouloir mettre mal à l’aise un de ses anciens collègues  devenu ministre en l’occurrence Amadou Bâ.

Vous avez certainement deviné ! L’élément qui  passe pour être une tête d’œuf sans l’être dans les faits, l’ancien inspecteur des impôts Ousmane Sonko  dont la tache noire est de ne pouvoir pas garder des secrets d’État, vient de vendre un gros mensonge au peuple. En déclarant avec emphase devant ses pairs, les regardant dans le blanc des yeux, que les députés ne sont déflaqués que de misérables 1500 FCFA, il leur vend du vent…La réalité est autre. Les parlementaires payent plutôt 89O67 FCFA ( voir Fac simili ). Maintenant peut –on continuer à croire un tel monsieur, après avoir délivré de tels mensonges ?   Il nous faut revoir l’art de faire la politique en se prévalant d’une élégance républicaine. Mais quand on cherche coûte que coûte à faire le buzz, ça donne souvent ce genre d’énormités.  Et c’est son jeu favori depuis qu’il s’est mis en politique. Ca suffit !!! Honorable député !

Madior SALLA

Categories: BLOG MADIOR SALLA

About Author