Chronique : LES MAGES !

Chronique : LES MAGES !

Si l’on devrait choisir  la scène politique la plus facétieuse de la planète, il ne fait l’ombre  d’aucun  doute que le Sénégal trusterait la première place. C’est l’un des plateaux où tout le monde a voix au chapitre. Les politiciens eux-mêmes, les politologues ou prétendus tels, les féticheurs, les charlatans, sorciers,  saltigués,  voyants, troubadours, saltimbanques,  citoyens anonymes et autres ordinaires pour ne pas parler de nos distingués marabouts des différentes tariqah (confréries). Chacun a son mot à dire, disputant  certains rôles aux cabinets de sondage. Bref, tout le monde fait dans la divination. Et à ce rythme, on pourrait se passer de la présidentielle de 2019 pour ne pas jeter au vent quelques dizaines de milliards. Le chouchou des familles religieuses du pays serait réélu pour un second mandat  selon les devins. Et on peut les croire dès lors que leur champion est  en train de moderniser ces foyers  sans compter les églises et monastères.  En attendant que  les bois sacrés et autres recoins de « Khamb » des lébous reçoivent un coup de neuf avec des téléphones satellitaires  pour communiquer avec les Ancêtres.  Il le faut bien pour respecter l’esprit laïc de la Cité. Bref, l’émergence tant chantée passe résolument par la modernisation de ces cités où ce qui manque le plus, ce sont des usines et autres entreprises pour résorber le chômage des jeunes. Bref, quand des religieux se mêlent  des questions qui ne les concernent pas, plutôt que de jouer leur rôle de vigile, là git le grand danger qui guette le Sénégal dont la jeunesse n’est plus disposée à se laisser mener à l’abattoir par des mages plus préoccupés par leur confort que le sort du peuple. Mais puisqu’ils sont si convaincus de leur voyance, ils peuvent bien cogiter sur le futur du Sénégal avec l’or noir qui sent si fort.

M. S.

Categories: BLOG MADIOR SALLA

About Author