MOUHAMMADOU MATAR CISSE , DG SENELEC : «On a un déficit de 105 mégawatts pour alimenter Dakar»

MOUHAMMADOU MATAR CISSE , DG SENELEC : «On a un déficit de 105 mégawatts pour alimenter Dakar»

Sur la place dans l’après-midi, le Directeur général de Société nationale d’électricité (SENELEC), Mouhammadou Matar Cissé, a pu constater que le fil haute tension qui alimente Dakar une bonne partie de la capitale à été coupé par l’incendie. Explications.

«Je voudrais d’abord déplorer cette situation en m’arrêtant sur le sort des Sénégalais qui ont perdu leurs biens. Les dégâts matériels sont énormes même si certains sont dans l’illégalité de l’occupation des emprises de SENELEC. Nous ne pouvons que le déplorer et nous associer à leurs peines. Heureusement qu’il n’y a pas eu de pertes en vies humaines. Je salue le courage des sapeurs pompiers, de toutes les forces de sécurité qui sont intervenues pour les accompagner, et le bravoure des agents de SENELEC qui sont arrivés parmi les premiers dans le site. Même s’il y a eu des problèmes d’accès. L’incendie a pris cette ampleur parce que les forces d’intervention n’ont pas pu y accéder à temps. Ce, compte tenu de la configuration des lieux et de l’anarchie qui y règne.»

 

Libération

 

INCENDIE AU PARC LAMBAYE : La Senelec porte plainte contre X

L’incendie qui s’est déclaré, dans la nuit du jeudi au vendredi, au parc Lambaye de Pikine, ne laisse pas de marbre le directeur général de la Senelec. Mouhamadou Makhtar Cissé a fait le déplacement sur les lieux du sinistre, pour constater, de visu, les dégât causés aux fils haute tension qui approvisionnent une bonne partie de la capitale en électricité. Le feu a endommagé 4 fils, privant de nombreux quartiers d’électricité pendant de longues heures.

Sur les lieux, le DG de la Senelec a annoncé une plainte contre X, pour que des mesures conservatoires soient prises. «Nous porterons plainte pour préserver les droits de la Senelec. Et nos espérons que l’État agira, de même que ses services compétents», a déclaré M.Cissé. Le DG a laissé entendre qu’une grande parties de la capitale risquait de passer la nuit dans le noire. Selon ses dires, l’endommagement des câbles a causé un déficit de 105 Mégawatts sur les 250 destinés à l’alimentation de la capitale.

Si les causes de ce cinquième incendie déclaré au Parc Lambaye, situé à l’entrée de Pikine, ne sont toujours pas connues, la facture risque de coûter cher, vu que les flammes ont tout consumé sur 3000 m2. Le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, est attendu sur les lieux, ce matin, pour témoigner sa compassion aux victimes. Plus tard dans la journée, une délégation du groupe parlementaire Liberté et démocratie, sous la direction de sont président, Me Madické Niang, se rendra sur les lieux pour, dit-on, s’enquérir de la situation des sinistrés et également compatir à leur peine.

 

L’Enquête

About Author