Ils faisaient des films pornographiques montrés à des clients triés sur le volet pour des parties de jambes en l’air


C’est le 27 octobre 2017 que ce réseau de prostitution a été démantelé par la police à la Sicap Liberté 6 Extension. Le cerveau et proxénète Médoune alias Nino a été retrouvé avec par devers lui une tablette de marque Samsung, un appareil photographique de marque Sony contenant plusieurs photos et vidéos des filles citées et dont il a révélé les identités. Ils avaient tous reconnu les faits lors de leur interrogatoire préliminaire, excepté Ndèye Sény Diakhaté, copine de Médoune et inculpée pour complicité de proxénétisme. Alors qu’il ressort du procès verbal d’enquête préliminaire que ce proxénète domicilié à la Patte d’Oie Builders, menait ses activités délictuelles de connivence avec cette dernière, serveuse au restaurant Crystal Palace à Bourguiba. Et durant ces séances, certaines filles se sont photographiées dans des positions à caractère pornographique. Par ailleurs, d’autres plus frivoles ont réalisé des films sexuels. «Et ces images et vidéos pornographiques étaient utilisées par Nino pour ferrer de riches clients de Dubaï et du Sénégal. Question d’organiser pour ces derniers des parties de jambes en l’air avec les filles, payées à coups de liasses de billets de banque.

Les Echos

Previous Maïmouna Ndour Faye débauche chez Bougane
Next WADE ASSUME SA MOURIDITÉ ET VILIPENDE MACKY: «Je suis différent des présidents qui sont Mourides à Touba, et Tidianes à Tivaouane ou Médina Gounass»