Scandale des audiences fictives de la Cour d’Appel, la justice s’active…

Scandale des audiences fictives de la Cour d’Appel, la justice s’active…

Le greffier Amadou Lamine Diagne, cerveau des audiences fictives à la Cour d’Appel, va faire face au doyen des juges le 07 décembre prochain mais il ne sera le seul dans la mesure où certains de ses clients ont également été convoqués le même jour.

Rappelons que M.Diagne a pu libérer des détenus un peu partout à travers le territoire national. Sur la liste des prisonniers libérés, figurent des sénégalais, nigérians, camerounais, congolais et un espagnol.

Il simulait des audiences pour faire libérer ses « clients » sans que l’administration pénitentiaire ne se doute de quoi que ce soit.

Méticuleux, il s’assurait avant tout, selon « Libération » que ces derniers n’avaient pas introduit une requête à la cour d’appel avant d’opérer en utilisant les signatures de ses supérieurs hiérarchiques qu’il avait soigneusement scannées et gardées.

En plus de faire libérer des prisonniers, M. Amadou Lamine Diagne avait le « don » de faire transférer ceux-ci d’une prison à une autre pour de meilleures conditions de détention.

Avec ces prouesses, le mis en cause s’était bâti une réputation auprès de ses clients qui n’hésitaient pas à lui verser des sommes d’argent allant de 100.000 à 200.000, selon les informations rapportées par « Libération ».

Démasqué par les enquêteurs de la Section de  Recherches, M. Diagne a tenu à laver l’honneur des magistrats travaillant à la Cour d’Appel qui, d’après lui, n’ont jamais participé à son « entreprise criminelle ».

Senegal7

About Author