Mouron

Mouron
Prési Macky a du mouron à se faire, apparemment, si on se fie effluves qui se dégagent des rangs de son équipe. Il a réconforter Tapha du perchoir, qui risque une apoplexie durant cette législature, face aux tireurs d’élite de l’opposition, mais le leader de l’Afp doit bien jalouser son rival du Ps – celui qu’on appelait il fut un temps Jaruzelski bien peinard au Hcct. Cependant, Prési a surtout des soucis avec sa petite famille de l’Apr, dont certains membre lui développeront la canitie avant l’heure. En plus des ministres qui disent des énormités sur les plateaux de télé, étrangères de surcroît, ceux qui maquillent leurs CV, sans oublier celui-là qui doit faire rire sous cape ses directeurs, vu ses limites objectives à driver un ministère technique, c’est son griot attiré qui doit lui donner l’urticaire. Le Farba, bien connu pour ses écarts ici même, fait désormais dans l’export. Se permettant une évasion de devises qui n’honore pas son statut de parlementaire. Mais où étaient les douaniers sénégalais de l’aéroport Senghor? Certainement que Farba n’avait rien à déclarer. Pfft !

Les Echos

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author