Le problème des Africains, c’est leur …

Le problème des Africains, c’est leur …

Voilà comme leur … là ne tient pas en place, ils font trop d’enfants et du coup, ils sont pauvres. C’est le théorème que nous allons démontrer : « plus tu fais d’enfants moins tu es riche ». Donc moins tu fais d’enfants plus tu es riche et si tu veux être super riche, ne fais pas d’enfant. Regardez Macron, riche à moins de 40 ans et comment il a fait ? C’est simple, pas d’enfant.

Bon rapidement il faut s’éloigner de ces conneries d’intellectuels malintentionnés !

Les intellectuels africains et certains politiques n’aiment pas leur pays. Un grand politicien français avait dit ceci : « nous nous sommes fait surprendre par la Chine, nous ne nous ferons pas surprendre par l’Afrique ». Il a raison. On ne marche pas deux fois sur les testicules d’un aveugle.

La Chine s’est repliée sur elle-même. Sortie de la colonisation, elle a fermé ses frontières, pas d’échange avec le reste du monde sur ce qui se passe en Chine. Ils se sont multipliés et ont rempli la Chine. Lorsque les grandes puissances se sont réveillées, les Chinois étaient un bon milliard. Un milliard d’habitants, un milliard de consommateurs. La Chine n’avait plus  besoin des autres, sinon pour leur vendre leurs produits. Le marché interne s’auto-suffit. Les producteurs chinois vendaient aux Chinois. Il y avait une grande main-d’œuvre. Alors ils on décidé dès lors, de limiter les naissances.

Tous les pays développés, sous-développés, en voie de sous-développement, tous courent vers la Chine et ses milliards d’habitants. La Chine est la première puissance mondiale, pourtant leur … a travaillé et n’a pas été un problème pour eux et c’est nous, notre … qu’on veut attacher. Je dis niet !

Comme la Chine, les pays les plus peuplés sont les plus riches.

Qu’on ne nous casse pas les bonbons, avec des histoires à dormir debout. Le problème de l’Afrique, ce n’est pas le nombre d’enfants.

La Chine première puissance mondiale, premier pays le plus peuplé. Le Nigéria première puissance en Afrique de l’ouest, premier pays le plus peuplé de cette zone. L’Afrique du sud fait partie des pays les plus peuplés d’Afrique. C’est la première puissance africaine avec l’Egypte, également très peuplée. L’Allemagne première puissance en Europe, premier pays le plus peuplé de la zone.

L’Inde tutoie la Chine en termes de population, mais ce pays n’est pas pauvre comme nous.

Par contre, le Gabon n’est pas peuplé, le Burundi également mais ils ne sont pas pour autant riches, malgré les ressources pétrolières et forestières colossales du Gabon. Là-bas, avec leur population de moins de  2 millions, tout pouvait être gratuit. Les ressources du pétrole, du bois pouvaient servir à rendre l’école gratuite pour tous, même la santé. Mais le Gabon n’est pas mieux que le Burkina, très peuplé.

Et tout le monde sait où vont les richesses de ces pays-là

Commençons d’abord par rechercher une bonne gouvernance, avec une transparence dans les marchés publics, à faire de telle sorte que la répartition des revenus se fasse correctement. Combattons les corrompus, pensons au peuple et tout sera résolu. Recouvrons correctement les impôts pour mieux les redistribuer aux moins nantis et construire les infrastructures sociales et sanitaires. Si les gouvernements africains sont incapables de faire ça, il faut laisser les gens faire tranquillement leurs enfants. Dans nos campagnes, l’enfant n’est pas vu comme un fardeau, comme un problème.

Avant de limiter les naissances, soyons indépendants

Pour moi, le vrai problème de l’Afrique, c’est la dépendance des pays africains. Prenons par exemple, les anciennes colonies françaises : bizarre, ce sont les plus pauvres et en même temps, ce sont les plus dépendantes de la France. Dans ces pays, le pouvoir et même la population croient que sans la France, ils vont mourir. Ils croient que c’est la France qui leur donne tout ce qu’ils ont. Si nous ne coupons pas le cordon ombilical qui nous lie à la France, nous resterons bébé devant ce pays et leurs présidents continueront à nous dire de faire moins d’enfants.

Actuellement, malgré la fin de la colonisation, nous sommes restés dans notre cellule, tant pis pour nous !

Avant, c’était par la force. Après, ils sont venus avec la colonisation, ensuite c’était les coopérants dont personne ne savait pourquoi ils étaient là. Après les coopérants, sont venus les experts pour appuyer nos ministères.

Dans de nombreux ministères, vous trouverez encore ces experts dont personne ne sait en quoi ils sont experts. Ces fonctionnaires français placés au cœur de nos politiques nationales à tous les niveaux de responsabilité, remontent des quantités d’informations à Paris. Peut-être même qu’à Kosyam, il y a des experts français, en tout cas dans l’armée, il y en a pas mal.

Pourtant ces dernières années, la France promettait de nous lâcher

Depuis Nicolas SARKOZY, tous les présidents français ont promis de rompre avec les vieilles méthodes. Mais bon rien n’y fit.

Tenez SARKOZY par exemple, il avait chanté sur tous les toits qu’il va rompre avec l’Afrique, mais dès son élection, il a fait un tour au Gabon et tout a été oublié. C’est comme si on lui avait soufflé que le Gabon, ce petit pays pauvre, très peu peuplé, était un des poumons de l’économie française.

Moi, je me demande toujours pourquoi l’Occident nous aide

Si l’aide au développement était une solution à notre problème, aujourd’hui l’Afrique serait le continent le plus riche, tellement elle est  aidée. Oh zut, j’oubliais, c’est parce qu’on fait trop d’enfants que l’aide ne suffit pas.

L’aide est toujours conditionnée, je vous donne ça si vous faites ceci. Bientôt, ça sera une loi pour limiter les naissances contre quelques milliards d’aide. Ensuite, ils nous proposeront des substances bizarres qui vont nous rendre stériles à vie.

Déjà, au Burkina, il y a une ONG qui fait la vasectomie aux hommes. Si tu n’es pas médecin, ça veut dire qu’on coupe tes tuyaux qui conduisent les spermatozoïdes au sperme comme ça tu peux bien utiliser ton …, mais tu ne fais pas d’enfants.

Bon ce qu’on ne nous dit pas quand on coupe les tuyaux, les spermatozoïdes qui sont sécrétés, ils vont où ? Il reste dans un coin du corps, ils meurent, pourrissent et c’est comme ça qu’on crée les cancers !

Faisons comme nous voulons, chaque pays doit s’auto-gouverner.

Yelmighan

Categories: OPINION

About Author