MOUHAMADOU MAKHTAR CISSÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SENELEC: «Refuser la stratégie d’urgence»

MOUHAMADOU MAKHTAR CISSÉ, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA SENELEC:  «Refuser la stratégie d’urgence»

Pour sécuriser le réseau électrique de Touba et augmenter sa qualité, la direction générale de la Senelec, avec l’appui de l’État, s’est orientée vers des projets durables.

Après la visite de deux nouveaux postes électriques, le directeur général de la Senelec et le directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des Énergies ont décerné un satisfecit à l’entreprise indien «Kalpataru» et aux techniciens de la Senelec. Pour Mouhamadou Makhtar Cissé, en optant pour les plans stratégiques sur instruction du président de la République, la Senelec a voulu définitivement stabiliser la production et améliorer la qualité de service. Mais la clé, ce sont les hommes. «Pour le Magal de Touba, 150 agents de la Senelec sont mobilisés avant, pendant et après. Ce travail de planification nous a amené à réfuter la stratégie d’urgence. Ces travaux nous permettront d’améliorer sensiblement la qualité du service, d’étendre le réseau permettant à 15.000 Sénégalais à Touba d’accéder à l’électricité», s’est félicité le directeur général de la Senelec. Il a souligné que ces travaux sont d’une importance inégalée sur ces vingt dernières années. «Ce sont les consommateurs et les dignitaires religieux de Touba qui l’ont dit. Habituellement, il y avait quatre départs. Aujourd’hui, sur un temps record de 45 jours, les agents de la Senelec et les partenaires indiens ont réalisé un départ de 15 kilomètres entièrement souterrains. Cela permet de réduire les charges sur les lignes et sur les postes, améliorant sensiblement la qualité du service», a noté M. Cissé.

Ce nouveau départ permet de relier 21 nouveaux postes sur les 34 qui vont être réalisés. Selon lui, au-delà du Magal, la Senelec continuera à installer d’autres postes et de nouvelles lignes pour améliorer le service, étendre le réseau et satisfaire la clientèle. «Nous sommes rassurés que le Magal se déroulera dans de bonnes conditions», a ajouté le directeur de cabinet du ministre du Pétrole et des Énergies, Mouhamed Diop qui se dit impressionné par la qualité de la présentation des projets. Il a salué la contribution des Indiens dans la politique de sécurisation de l’électricité. «Persévérez dans cette voie de la qualité. Les Sénégalais ne demandent plus seulement à avoir l’électricité mais veulent une électricité de qualité. Le ministère vous accompagnera dans vos différents projets», a rassuré M. Diop
( source Le Soleil )

Categories: SENELEC QUOI DE NEUF

About Author