Ronron

Ronron

Ça recommence à ronronner grave dans le landernau politique et l’on y finira bientôt par somnoler. Que deviennent toutes ces belles promesses de relance du dialogue, distillées par le Président Macky Sall et son nouveau ministre de l’Intérieur, au lendemain de la mise en place du gouvernement Dionne II ? D’aucuns avaient vite subodoré une entourloupe, arguant que le tintamarre sur un pseudo dialogue n’était que pour noyer le pis-aller du remplacement de Abdoulaye Daouda Diallo par Aly Ngouille Ndiaye. Mais quand ce dernier, prenant ses marques place Washington, avait avancé le courant de ce mois d’octobre pour le démarrage des discussions, les plus optimistes attendaient de voir. Maintenant qu’il ne reste qu’une dizaine de jours pour boucler le mois, l’on se demande si les positions tranchées et les conditions posées par les locomotives de l’opposition n’ont pas refroidi l’ardeur du premier flic de la République. Surtout que ces derniers, l’autre fer au feu, la lutte antiterroriste, s’est chauffé à blanc et il faut s’en occuper illico-presto. Quel agenda de feu !
Waa Ji (Les Echos)

Categories: BILLET DE JOUR

About Author