RECHERCHÉ DEPUIS 2016 POUR AGRESSION A PIKINE GUINAW-RAILS: Le lutteur au coup de poing d’acier, Cheikh Bendia, mis aux arrêts

RECHERCHÉ DEPUIS 2016 POUR AGRESSION A PIKINE GUINAW-RAILS: Le lutteur au coup de poing d’acier, Cheikh Bendia, mis aux arrêts

La cavale du lutteur C.S, alias Cheikh Bendia, n’aura duré que juste un an. Traqué depuis le mois d’octobre 2016 pour vol en réunion avec violences par les limiers du commissariat de Guinaw-rails, il a été pris dans les filets de la police en plein jour, lors d’une patrouille de sécurisation des personnes et de leurs biens, aux abords du célèbre marché Syndicat de Pikine.

La police de la commune de Guinaw-rails a procédé à l’arrestation du recherché lutteur surnommé Cheikh Bendia pour des faits d’agression suivie de vol contre le chauffeur de bus de navette communément appelé horaire (entre Dakar et l’intérieur du pays), Pape Abdou Khoulé.
Octobre 2016, le chauffeur de bus Pape Abdou Khoulé termine son petit-déjeuner, sort de la gargote sise à l’arrêt Sips et se dirige à pas assurés vers son véhicule, immobilisé sur le bas-côté de la chaussée. La sacoche en bandoulière, Khoulé emprunte un raccourci et marche tranquillement dans la direction du bus. Un certain Cheikh Bendia – dépeint comme une armoire à glace aux allures de lutteur – déboule des buissons, barre la route au chauffeur et lui réclame sur un ton menaçant la sacoche contenant 300.000 F, son permis de conduire et divers objets de valeur. Khoulé s’étonne de l’attitude de son interlocuteur, écarquille les yeux et refuse catégoriquement de s’exécuter. Il croit à une farce de mauvais goût, tient bien la courroie de sa sacoche et tente de poursuivre son chemin.

Le lutteur agresseur assomme le chauffeur à deux reprises et arrache sa sacoche contenant 300.000 F et divers objets

Face au refus du conducteur de bus, rapportent nos sources, Cheikh Bendia prend la mouche, empoigne Khoulé et lui assène un violent coup de poing à la figure. Ce dernier hurle de douleur, titube et s’écroule. Son agresseur arrache la sacoche contenant 300.000 francs Cfa et divers objets de valeur, refile aussitôt son butin à son compagnon et décampe en vitesse. Le chauffeur se remet immédiatement de l’uppercut ravageur, aperçoit les voleurs et les prend en chasse. Il rattrape son détrousseur Cheikh Bendia, qui se rebiffe et réagit à l’empoignade par un autre violent coup de poing à la figure. Le bonhomme s’affale à nouveau, se prend la tête et pousse des cris d’au-voleur. Il peine à se relever, s’efforce de retrouver ses esprits et interpelle les passants sur la direction des malfaiteurs. Il se résout à abandonner la traque, se rend au commissariat de police et dépose contre X une plainte pour vol en réunion avec violences.

Cheikh Bendia tombe en plein jour lors d’une patrouille au marché syndicat de Pikine

Après avoir instruit l’affaire, les limiers de Guinaw-rails identifient clairement le lutteur gangster, localisent sa maison et ses différents lieux de fréquentation, et se lancent à ses trousses dans la grande banlieue dakaroise. Mais, après un an de recherches (octobre 2016 à octobre 2017), les policiers opérant en civil tombent sur le recherché brigand au marché Syndicat de Pikine, lors d’une patrouille de sécurisation durant le week-end, en plein jour, le reconnaissent et l’interpellent. Il a été déféré au parquet pour vol en réunion commis avec violences.

Vieux Père Ndiaye

About Author