RACHAT DE TIGO: WARI N’AURAIT PAS ABDIQUÉ

RACHAT DE TIGO:  WARI N’AURAIT PAS ABDIQUÉ

Sur le dossier du rachat de Tigo, on donnerait notre langue au chat en attendant d’y voir plus clair. Alors qu’on n’a pas fini de jaser sur l’audience accordée par Macky Sall la semaine dernière à Yérim Sow et son partenaire Xavier Neil, l’on apprend hier par Confidentiel Afrique que Wari a fini de mobiliser ses fonds pour racheter Tigo. Kabirou Mbodj aurait réussi à boucler le financement du rachat de l’opérateur Tigo, filiale de Millicom, soit la somme de 80 milliards de frs après avoir avancé 12 milliards de francs. La transaction devrait être clôturée au plus tard le 02 novembre prochain. Elle sera accompagnée d’une prime de clôture. Confidentiel Afrique détiendrait un document exclusif en date du 18 octobre 2017, objet: Accord de partage d’achat, Wari SA en tant qu’acheteur et Wari Luxembourg SA en qualité de acheteur-Garant, a tenu à notifier au Groupe Millicom International Cellular SA en tant que vendeur Garant via MIC Africa BV en tant que vendeur  la disponibilité du financement du rachat de l’opérateur de téléphonie Tigo conformément aux termes du cahier de charges du gentlement agreement qui lie les deux parties. Selon le site, on pourrait lire dans ce document ceci: «nous invitons les autorités de Millicom à prendre toutes leurs dispositions pour procéder au paiement du montant du financement requis en conformité avec les clauses de l’accord et pouvoir clôturer rapidement la transaction de cession de Tigo à Wari». Toute la question est de savoir si Kabirou Mbodj n’a pas mobilisé son financement trop tard… Car, il semble bien que Yérim Sow et Xavier Niel l’ont coiffé au poteau !

Le Témoin

Categories: ACTUALITÉS

About Author