PSYCHOLOGIE

PSYCHOLOGIE

Même blessé, un lion reste tout de même dangereux. Et c’est ce qui arrive à notre Sadio Mané national, qui est en train de coller la frousse aux Bafana-Bafana. Car dans la presse sud-africaine, l’inclusion de Sadio dans l’équipe devant faire le déplacement de Johannesburg fait les manchettes. Même qu’un système anti-Mané est programmé pour arrêter l’enfant de Bambaly. Pour dire que psychologiquement, coach Aliou a marqué un point important, en mettant le joueur dans son effectif. N’en déplaise aux Reds de Liverpool, dont le jeu de cache-cache a été éventé.  Car annoncer 6 semaines d’indisponibilité du métronome, c’était vouloir couper l’herbe sous les pieds des Lions du Sénégal. Heureusement que le premier intéressé a du patriotisme à revendre. Néanmoins, Aliou Cissé, qui dispose d’une profondeur de banc des plus enviables, devrait agir avec prudence, dans l’utilisation de Mané sur ces deux rencontres cruciaux, en direction de Russie 2018. Le Sénégal garde l’avantage de recevoir en dernier, alors, pas de panique, on tient notre destin en main, gérons-le intelligemment.
Waa Ji (Les Echos)

Categories: BILLET DE JOUR

About Author