THIERNO BOCOUM DÉNONCE LES MÉDISANCES PORTÉES CONTRE LUI…

THIERNO BOCOUM DÉNONCE LES MÉDISANCES PORTÉES CONTRE LUI…

L’ex-porte parole de Rewmi, Thierno Bocoum, est en colère contre les médisances colportées sur son dos par ses ex-compagnons politiques et par certaines sphères du pouvoir de Macky Sall. A travers une déclaration postée sur les réseaux sociaux à travers WhatsApp, Thierno Bocoum dénonce les médisances accusations «montées de toutes pièces contre ma personne». Prenant à témoin le peuple, l’ancien député indique qu’une partie des médisances proviennent de Rewmi. «Mais que personne ne s’attende à ce que j’apporte la réplique ou que je dise du mal à mes anciens compagnons politiques. Tous ceux qui s’attendent à cela seront déçus et désespérés». «Mais le gros des médisances accusatrices viennent du régime de Macky Sall. Depuis quelques temps, certains dirigeants du régime font le tour des rédactions pour colporter certaines informations comme quoi ils m’entretiennent, qu’ils me financent et qu’ils ont à négocier avec moi pour que je quitte Rewmi. Ce sont des contrevérités. Ils sont très bien organisés. mais notre engagement, notre détermination pour notre peuple, rien ne peut nous faire peur et nous faire reculer de nos projets», poursuit Thierno Bocoum.

… ET ANNONCE UN PACTE AVEC LA JEUNESSE

 

Restons toujours avec l’ex-porte parole de Rewmi. Ce dernier reste catégorique à l’endroit de ses accusateurs. «Nous sommes libres, et totalement libres. Personne ne peut s’opposer à notre liberté d’expression. Nous n’avons pas de sens interdit dans ce pays. Notre conviction, c’est que pour mener un combat politique, il faut peut irréprochable. A la jeunesse de mon pays, il ne faut pas accepter les tentations avilissantes comme la corruption ou l’attrait de postes ou de privilèges dégradants. Notre liberté et notre conviction politique sont assises sur une volonté de servir le peuple. Notre jeunesse doit croire en elle-même et ce n’est pas seulement du côté du pouvoir qu’il faut aller chercher des privilèges. Je veux signer un pacte avec la jeunesse. Le Thierno Bocoum que vous avez connu à l’Assemblée nationale défendant des principes et des valeurs en mettant en avant rien que l’intérêt du Sénégal, c’est ce Thierno Bocoum d’hier qui l’est aujourd’hui et qui le sera demain», indique l’ancien député.

Le Témoin

Categories: POLITIQUE

About Author