ÉTAT FAIBLE

ÉTAT FAIBLE

On le dit, nous avons au Sénégal un État faible. Demandez-le à Erdogan, il vous le dira. Le chef d’État turc impose ses caprices à notre «Shérif». Juste pour vous dire que même s’il demandait à Kor Marième de nous mener à l’échafaud, l’ordre serait exécuté fissa. Ça devient inquiétant et drôle dans ce pays, les agissements de l’État du Sénégal. Oui, il est fort, notre Président, à l’intérieur du pays (traquant ses compatriotes ou opposants) mais faible à l’extérieur (avec les Occidentaux ou les Américains). C’est comme le dit l’adage «le chien n’aboie que devant la porte de sa maison». C’est le malheur qui est tombé sur l’édile de la ville de Dakar. Il n’a pas de soutiens de l’extérieur comme le fils bio de Doha «boy Wade». Malgré moult appels des autorités religieuses et autres sages du pays, notre «Shérif» n’en a fait qu’à sa tête et n’a même pas tenu en considération leurs dires. Il a fallu que les pétrodollars Qataris s’impliquent pour voir le gosse sortir de la cellule en direction de Doha. Donc, que les Khalifistes se le tiennent pour dit, la solution est bien là. Boulène dof. Cette histoire de marche en tenue d’Eve ne changera rien. Cherchez un pays parrain et puissant pour libérer votre mentor, et on n’en parlera plus.
Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE
Tags: ÉTAT, FAIBLE

About Author