Coupe du monde 2018 (qualifications): Les chiffres qui font trembler l’Argentine

Coupe du monde 2018 (qualifications): Les chiffres qui font trembler l’Argentine

Au bord du gouffre dans les qualifications à la Coupe du monde 2018, l’Argentine présente des statistiques effroyables à différents niveaux. En voici la preuve.

1/5
Face aux trois sélections déjà éliminées (Equateur, Bolivie et Venezuela), l’Argentine n’a remporté qu’un match sur cinq ! Vainqueur à domicile de la Bolivie (2-0), le vice-champion a perdu sur le même score là-bas, il a été accroché à deux reprises par le Venezuela (2-2, 1-1), et a chuté chez lui contre l’Equateur (0-2), où il doit se rendre pour son dernier match dans ces éliminatoires.

3
Trois sélectionneurs se sont succédé sur le banc de l’Argentine pendant ces qualifications, preuve de l’instabilité qui a régné durant le parcours de l’Albiceleste : Gerardo Martino, Edgardo Bauza et Jorge Sampaoli.

16
Avec seulement 16 buts inscrits en 17 rencontres, l’Argentine possède la deuxième plus mauvaise attaque des qualifications de la zone Amsud, derrière la Bolivie (14 buts). Stupéfiant, au regard de son potentiel offensif. Le Brésil en a inscrit 38.

25
Depuis l’instauration de la poule unique, à partir des qualifications au Mondial 1998, l’Argentine n’a compté qu’à une reprise aussi peu de points (25 points) après 17 journées. En 2009, l’Albiceleste avait arraché son billet pour le Mondial 2010 lors de la dernière journée en Uruguay, avec un but signé Bolatti, pour finir avec 28 points.

36
Un vice-champion du monde n’a plus manqué la Coupe du monde suivante depuis 36 ans. Battus en finale en 1978 par… l’Argentine (1-3 a.p.), les Pays-Bas avaient terminé quatrièmes de leur groupe de qualification en 1981, dominé par la Belgique et la France.

48
L’Argentine n’a plus raté de Coupe du monde depuis 48 ans et l’édition 1970. Depuis, l’Albiceleste a remporté deux titres (1978 et 1986) et a disputé deux autres finales (1990 et 2014).

L’Equipe.fr

Categories: SPORT

About Author