Naaritanie

Naaritanie

Une nouvelle fois, les défenseurs des droits de l’homme remettent ça, pour attirer l’attention de l’opinion internationale sur la situation en Naaritanie. Une première fois, il y a 5 jours, cette volonté de vilipender le régime d’Abdel Aziz a été mise sous l’éteignoir par le gouvernement sénégalais. Certainement pour ne pas déplaire à Nouakchoutt. Car notre voisin du nord a toujours soupçonné notre pays d’abriter les opposants à son régime, même si, par ailleurs, il ne nous fait pas de cadeau dans nos relations de voisinage, tirant sur nos concitoyens pêcheurs comme sur des canards ou les reconduisant à la frontière sans ménagement,. Or, ce qui se passe dans ce pays ne peut qu’offusquer les droits de l’hommistes, surtout ces derniers temps. La répression y est farouche, avec à la clé un sénateur enlevé puis placé en détention, 14 autres sénateurs, 4 journalistes et 2 syndicalistes placés sous contrôle judiciaire. Alors, Macky Sall va-t-il encore interdire la conférence de presse prévue aujourd’hui pour dénoncer ces dérives? Le contraire serait une agréable surprise, mais n’y comptons pas trop.

Waa Ji (Les Echos)

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author