Élixir

Élixir

Le pape du Sopi use bien d’un élixir de jouvence. Ne le saviez-vous pas? Je vous le donne en mille. Ce qui fait courir Me Abdoulaye Wade, c’est le combat politique. Et c’est ce qui le maintient en forme, le rend alerte et réactif, prêt à cogner sur tout ce qui bouge. L’appétit venant en mangeant, sa résurrection des législatives l’a vraiment émoustillé, tant et si bien qu’il projette vers 2019. Optimiste dans l’âme, il présuppose évidemment qu’il vivra jusque-là pour affronter le Macky, à qui il promet du reste l’enfer d’un ersatz de Crei. Me Abdoulaye Wade, c’est l’adrénaline son carburant et il se prépare au combat. Plus que pour son fils Karim, c’est pour sa propre conservation qu’il programme la régénérescence de son parti. Pour tout dire, le pape du Sopi a soif d’immortalité. Et comme tant qu’on agit on reste vivant, il vend des cartes, organise un congrès, mobilise ses troupes et garde un œil sur Macky Sall. Bien sûr que tout finira pas s’arrêter un jour, et il le sait parfaitement. Mais nous ne pouvons que lui souhaiter encore longue vie pour qu’il continue à faire rêver.

 

Waa Ji (Les Echos)

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author