Dernière volonté de Djibo Kâ : Modou Fall dément Tanor


La libération de Khalifa pour la mémoire de Djibo Kâ et surtout pour lui rendre hommage.
Désolé pour Ousmane Tanor Dieng. Il a déformé les propos de feu Djibo Kâ lors de la levée du corps.  Je rétablis … ICI. La grande retrouvaillle de la famille socialiste est son dernier souhait et non la retrouvaille entre les hommes et le gouvernement.

«Je prie Dieu pour que tous ceux qui étaient dans le Parti socialiste rejoignent l’Urd. Nous sommes une seule famille, personne ne peut nous diviser. Je suis fier d’être membre du Ps à l’époque et j’ai espoir pour les  perspectives d’avenir. Travaillons ensemble pour maintenir notre famille sociale et démocratique. Mon grand rêve, c’est ce ce pays, demain, soit dirigé par les socialistes. Sinon, ça ne marchera pas ».

Le message de Ousmane Tanor Dieng
« Je connais bien Djibo Kâ. Je retiens en lui l’image d’un collaborateur, un ami, un camarade de parti, un homme courageux et juridique. Parce qu’il aimait le débat. Il aimait les confrontations. C’est un homme politique chevronné. Un homme d’État avéré qui a été moulé au service de l’État. Il aimait son pays. Il voulait le dialogue. C’est une perte énorme pour notre pays. Il voulait qu’il y ait une retrouvaille entre les hommes et le gouvernement. Son dernier souhait était que tout le monde se retrouve. Et je pense que son vœux sera exhaussé pour l’intérêt du Sénégal »
Voila l hypocrisie dont parle Thierno Lô.
Le seul combat que les socialistes doivent mener actuellement doit être celui de la libération de Khalifa Sall pour la mémoire de Djibo Kâ et pour lui rendre hommage.
Modou Fall Degg Moo Woor
Previous ( 13 photos) Yakham Mbaye : « Bilahi, Walahi, quand Macky Sall m’a nommé, la Première dame m’avait …
Next Alcoolisme – Le parfum «boul faalé» fait des ravages à Ranérou