( 13 Photos) Qui est Aminata Diao, la plus jeune députée de l’Assemblée ?

( 13 Photos) Qui est Aminata Diao, la plus jeune députée de l’Assemblée ?

Aminata Diao, 32 ans, est la benjamine de la 13ème Législature. Elue sur la Départementale de Bby de Vélingara, cette «fille» de l’Apr et de Macky Sall sera, avec probablement Yéya Diallo du Ps, aux côtés du doyen pour installer le président de l’Assemblée nationale dans les prochains jours.

Abdoulaye Wade ou un autre doyen d’âge de la 13ème Législature devrait installer le président de l’Assemblée nationale. Mais ce sera aussi avec deux benjamins. Comme Fatou Thiam du Pds et Aminata Guèye de l’Apr pour la 12ème Législature, Aminata Diao et probablement Yéya Diallo du Ps (née le 4 juin 1984 à Mérina Dakhar) vont installer Moustapha Niasse ou son successeur au perchoir. Née le 19 juin 1985, le député de Vélingara reste la plus jeune de cette 13ème Législature. Elue sur la liste départementale de Benno bokk yaakaar (Bby), cette dame dont les aïeuls ont posé les premières pierres du village de Diaobé s’engage à contribuer à «consolider les fondations» du village-marché. Mais pour Mme Baldé, 32 ans, c’est un rêve d’enfant qui vient de se réaliser. En se mobilisant pour la victoire de la coalition présidentielle à Vélingara, toute la classe politique locale ne savait pas qu’elle participait à la réalisation d’un rêve d’enfant, à l’officialisation d’un mariage dont les fiançailles sont scellées il y a 2 décennies dans l’intimité des ruelles sinueuses et sablonneuses de Diaobé. «J’ai toujours dit à mes amies d’enfance que je voulais, par-dessus tout, devenir député parce que je suis très sociale. Je voyais que les députés accomplissaient un travail hautement social en posant les problèmes quotidiens des Sénégalais en général, de leur localité d’origine en particulier. J’ai toujours aimé trouver des solutions aux problèmes qui s’exposent à moi», confie-t-elle. Fatoumata Diao, une amie d’enfance, confirme : «Enfant, Aminata nous a souvent confié qu’elle voulait devenir député.» Taille moyenne, teint clair, nez aquilin, bien moulée dans un ensemble de tissu «brodé» jaune-bleu, Mme Baldé accueille devant une case du centre touristique de Vélingara. Pour que ce rêve d’enfant devienne réalité en 2017, il a fallu qu’elle choisît dans l’environnement hostile et ingrat de l’Ucad un chemin difficile, pas déblayé d’avance. Et c’est là qu’elle fait la connaissance du camarade d’amphi qui deviendra son époux. A la Faculté des sciences économiques et de gestion (Faseg), tel un destin croisé, ils ont tous les deux obtenu un Master 2.

«Macky Sall et moi»
Aminata Diao est de cette génération qui aura été couvée et peut-être parrainée par les aînés. Et pas n’importe lesquels. Apériste de souche, elle accompagnera un certain Macky Sall au plus fort de son duel avec celui à qui il succèdera au Palais en 2012. «En 2008, alors que Macky Sall, président de l’Assemblée nationale, était en disgrâce auprès du Président Wade, j’ai adhéré à Joms (Jeunesse ouverte à Macky Sall) qui devint le Meer (Mouvement des élèves et étudiants républicains) à la création de l’Alliance pour la République (Apr). Dans ce mouvement, j’occupais le poste de présidente de la Com­mission féminine», raconte cette comptable à l’Agence nationale de la petite enfance et de la Case des tout-petits. Petite surprise, puisque c’est Thérèse Faye qui en est la directrice, une autre «enfant» de l’Apr qui s’est distinguée dans le mouvement étudiant et fervente militante du Meer. L’on ne savait donc pas que la jeunesse de l’Apr avait un quota puisque c’est une Amy du Président qui, avec son colistier, va représenter Vélingara et installer Moustapha Niasse ou son successeur. Mais comment en est-elle arrivée à s’imposer ? «Pendant les Locales de 2009, nous avons battu campagne aux côtés de Macky Sall sous la bannière de la coalition Dekkal ngor. Nous étions souvent ensemble chez lui ou dans des réunions à l’occasion desquelles je prenais la parole. Macky me connaît bien et a dû m’avoir choisie sur cette base-là», répond-elle.

Brillante écolière
L’ancienne élève de l’école 1 de Diaobé, à un jet de pierre du célèbre grouillant marché, ne se laissera pas dévorer par les hommes dans un terrain politique si belliciste. Son maître du Cm1 et Cm2 reprend la craie et va au tableau pour dessiner Aminata Diao. «Aminata était brillante, assez correcte, avec une forte personnalité, qui ne se laissait pas marcher dessus. D’ailleurs en 1999, elle a échoué à l’entrée en 6ème par malchance. J’ai alors conseillé à sa maman de l’inscrire en classe de 6ème dans une école privée. Ce qu’elle fit, et je puis dire qu’elle ne l’a pas regretté», témoigne Abba Baldé. Depuis lors, Mamy accumule les succès scolaires et les diplômes. C’est presque une nature pour cette fille d’un couple d’enseignants. Ce que la parlementaire adore : «La franchise et la sincérité, mais aussi plaider la cause des jeunes et des femmes, son premier combat.» Ce qu’elle abhorre : «L’hypocrisie et la haine.»

Investie sur la liste départementale de Benno Bokk Yakaar à Vélingara (région Kolda), la jeune Aminata Diao, 32 ans, avec sa grâce et sa beauté, a été une des attractions de la campagne électorale. Ce matin, elle a officiellement été investie député et aussi benjamine de la XIIIème législature. Un vrai parcours pour la lionne de Kolda. Elle est entrée dans l’histoire.

Ce matin à l’Assemblée, Aminata Diao a eu l’honneur d’être citée par Abdoulaye Makhtar Diop, qui a présidé l’installation de la XIIIe Législature et Moustapha Niasse, président de l’Assemblée nationale.

Aminata Diao est décidé à continuer à faire le plaidoyer des couches vulnérables à la pauvreté. « Pendant longtemps, j’ai observé avec beaucoup d’amertume la souffrance des femmes dans le monde rural et c’était l’occasion pour moi de montrer qu’elles trouveront en moi, une avocate déterminée et engagée.

« Je sais que le Président Macky Sall porte une attention particulière à la condition de la femme surtout de la femme rurale. C’est pourquoi, je me suis engagée à tout faire pour que les femmes du département de Vélingara bénéficient de toutes les opportunités développées dans le cadre du PSE », a-t-elle laissé entendre », a-t-elle ajouté.

En incarnant avec détermination, le leadership au féminin à Vélingara, aujourd’hui, Aminata Dia sera une étoile à Dakar qui devra désormais briller au niveau national et sa belle silhouette et son beau visage feront partie du paysage de l’Hémicycle de l’Assemblée nationale sous la XIIIe Législature. Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. MACHALLAH…

Categories: PORTRAIT

About Author