Adama Gaye: «Yakham et son journal ont été des pièces maîtresses des crimes de Macky »

Adama Gaye: «Yakham et son journal ont été des pièces maîtresses des crimes de Macky »

Après avoir comploté pour insulter de décents et honnêtes citoyens, au nombre desquels je me compte, voici donc que Monsieur Yakham Mbaye annonce sa démission du Parti de Macky Sall, dont il a longtemps été le bras armé sur le front des basses œuvres.

C’est un signe de plus que la case Sall brûle. Pire qu’un navire qui coule et d’où sortent les rats, c’est le début de la fin d’un long calvaire, d’une imposture institutionnelle, d’un crime d’état contre la nation.
Je n’ai cependant aucun sentiment de soutien à ce démissionnaire qui ne s’est épanoui avec ses relais, que dans les insultes et la diffamation.

Senegalais, vigilants, ensemble, ne nous laissons pas impressionner ou attendrir par ces déchets d’un régime qui coule.

Nous devons reconstruire le Sénégal avec des hommes et femmes de valeur, sains et mus par une éthique puisée dans les profondeurs de nos vertus ancestrales.

Je me souviens de ce Yakham, se réjouissant en parlant à Aliou Sall convoqué par son frère, pour évoquer la manière de gérer les frondes dans la cité de Guediawaye contre sa candidature aux législatives. « Gardes les munitions, on en aura besoin », lui conseillait-il.

Maintenant que les vents tournent, Sénégalais n’oublions pas de lister, répertorier les alliés de Macky Sall dans son dépeçage de nos valeurs, dans son rapt de nos institutions, dans son bradage de nos ressources naturelles, dans ses insultes et viols de notre démocratie.

Yakham et son journal ont été des pièces maîtresses des crimes de Macky. Oublier serait légitimé les actes qui les ont unis.

Soyons vigilants: pas de refuge pour celles et ceux qui ont comploté contre la nation et son peuple…

Adama Gaye, journaliste -consultant 

Categories: OPINION

About Author