JO 2016 : La police brésilienne aux trousses de Lamine et Massata Diack

JO 2016 : La police brésilienne aux trousses de Lamine et Massata Diack

La police brésilienne a annoncé mardi l’ouverture d’une enquête pour la corruption dans le cadre de l’attribution des Jeux Olympiques 2016 à Rio. Selon eux, l’attribution des JO 2016 à Rio s’est fait sur la base de corruption avec de possibles achats de voix au sein du Comité International Olympique (CIO).

C’est la presse brésilienne qui a lancé la bombe. Après des informations révélées dans le Journal Le Monde en mars dernier, une société gérant les intérêts de Menezes Soares Filho, un richissime industriel brésilien, avait versé trois jours avant le vote de Copenhague la somme de 1,5 million de dollars à une société appartenant au Sénégalais Papa Massata Diack, fils de Lamine Diack, patron à l »époque de la Fédération d’athlétisme (IAAF).

Pour rappel, Papa Massata Diack, a été banni à vie de toute activité liée à l’athlétisme, pour corruption, en août dernier.

Categories: A LA UNE

About Author