EDITO : SE REMETTRE AU TRAVAIL !

EDITO : SE REMETTRE AU TRAVAIL !

Il faut que l’on ait le courage de se l’avouer ! Ca bavarde beaucoup et travaille moins dans ce petit pays qui vit de l’aide extérieur avec l’espoir de produire demain du pétrole et du gaz. Est-ce  cette  belle perspective qui nous rend si loquaces en paroles  et nonchalants dans le travail. On vient de sortir d’une longue et harassante  campagne électorale avec l’organisation d’un scrutin qui a été pour le moins chaotique même si ces impairs n’ont pas entaché la sincérité du vote. Et après ces élections, plutôt que de se retrousser les manches et  travailler à l’émergence du pays,   la parole est devenue   partout volubile. Et c’est toujours sur des détails. Des petits riens  qui meublent même les quotidiens de la presse locale.

Bien entendu, il  arrive que la presse étrangère s‘invite dans nos murs pour se gausser de nos paradoxes. L’affaire Amy Collé Dieng et Penda Ba ont noyé la parole des politiciens juste  après le scrutin. Et après la  libération de ces dames, on assiste à un accès de paroles. Et ce sont les partis «  Yobaléma » qui s’illustrent le plus dans ces cancans  et ils ont tous pour cible, Me Wade. Est-ce pour faire plaisir au Président Sall que ces partis lilliputiens  se comportent ainsi ? On peut le voir ainsi ! En tout cas, c’est le moment des délires et chacun voulant  se faire entendre du Président pour espérer changer de station. C’est malheureusement ça les raisons de la pratique de la politique sous nos cieux.

Et c’est alors qu’on avait   fini d’oublier la malheureuse affaire Amy Collé Dieng et Penda Ba, qu’un distingué professeur qui aime s’accompagner avec tous les régimes  vient ouvrir des blessures qui étaient en train de se cicatriser. Et depuis, ca bavarde et le travail mis en suspension.  Un signal fort pour le Président Sall qui doit se débarrasser de tous ces opportunistes qui se font peu cas du développement du pays pensant plutôt à leur station qui constitue pour eux une  sinécure qui leur permet de vivre et bien vivre. Des messieurs et dames qui peuvent s’accommoder de tous les régimes. De vrai dangers pour le Président Sall qu’ils cherchent à plaire jusqu’à saper la cohésion sociale. Il est temps que l’on se remette sérieusement au travail et en finir avec ces entourloupette qui ne servent que leurs auteurs.

GAWLO.NET

Categories: MANSOUR POST

About Author