MÉPRIS

MÉPRIS

Ainsi, donc, le Directeur de cabinet du président de la République, Me Oumar Youm, vient de découvrir la montée de l’indiscipline au Sénégal au point qu’il a peur pour ce charmant pays. Bon allons, faut pas qu’on exagère tout de même. Les dérèglements de quelques énergumènes comme Amy Collé Dieng, Penda Bâ ou le fou-furieux Assane Diouf, qui actionne son bazooka depuis les Usa, ne sont en rien comparables aux coups cornus d’un certain Monsieur qui balançait des insanités sur la République depuis le Canada. Eh bien, face à l’indignation sélective du directeur de cabinet du Président Sall, des esprits malsains sont allés dépoussiérer les archives pour remettre au goût du jour le langage si châtié de celui qui est devenu un ministre de la République. Et là, on est obligé de se boucher les narines tellement c’est infect. Juste pour dire que l’indiscipline langagière de nos compatriotes n’a pas commencé avec les contempteurs du Président Sall. Mais l’on s’indigne toujours selon le bord où l’on se trouve. Le directeur de cabinet du président de la République pèche surtout au niveau de la communication. Il aurait pu nous parler de l’indifférence du chef de l’État face à ces débordements. Mais voilà qu’il nous fait savoir que notre Président à nous tous n’a que du mépris pour ses concitoyens au langage peu conventionnel. Cela dit, convenons tout de même qu’il existe une réelle montée réelle de l’indiscipline, de l’inconscience et de l’irresponsabilité dans ce pays. Et là, M Youm ferait mieux de balayer devant la porte du pouvoir. Vous ne pensez pas vous?
Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author