Youssou Ndour reçoit la somme de 840 millions en réparation et dommage

Youssou Ndour reçoit la somme de 840 millions en réparation et dommage

Entre le groupe Futurs Médias et les sociétés Ignazio Messina et Co et DP World Dakar, tenues pour responsables de l’endommagement d’une machine de presse du groupe au port de Dakar, le toast de la conciliation a été porté. Au terme de l’arrangement entre les parties, les transporteurs et le manutentionnaire vont solidairement payer 1.295.000 d’euros, soit environ 840 millions de francs Cfa. Une conciliation qui arrange apparemment tout le monde puisque le Groupe Futurs Medias a subi des pertes énormes et réclamait quelque 3 milliards de nos francs.

L’affaire de la machine de presse du groupe Futurs Médias endommagée, au moment de son transport à Dakar par la société italienne Ignazio Messina et Co, et qui avait valu une assignation, par le premier groupe de presse du Sénégal, au transporteur et au manutentionnaire DP World Dakar, connaît une fin heureuse. En effet, après que le groupe de presse de Youssou Ndour a assigné, le 21 octobre 2015, les deux sociétés pour qu’elles soient déclarées responsables des dégâts causés à la machine et condamnées solidairement à lui payer 2.409.260.792 F Cfa à titre de réparation et 500.000.000 F Cfa à titre de dommages et intérêts, les parties ont convenu d’un accord de règlement définitif. Un règlement dont le montant final retenu est certes très loin des exigences de départ du groupe Futurs Médias, mais qui satisfait toutes les parties. En effet, les termes du procès-verbal de conciliation indiquent que le transporteur Ignazio Messina et Co et le manutentionnaire DP World Dakar «s’engagent» à payer au groupe de You, «pour solde de tous comptes, à titre d’indemnité forfaitaire et définitive, la somme d’un million deux cent quatre-vingt-quinze mille (1.295.000) euros ou sa contrevaleur en Cfa». Et le document portant l’accord entre les parties, de préciser que «ladite offre (1.295.000 euros) est acceptée à titre transactionnel par le groupe Futurs Médias SA pour solde de tous comptes, aucune autre somme n’étant due à quelque titre que ce soit pour ce même litige». Chacune des deux sociétés payera une moitié de la somme, soit 647.500 euros (un peu plus de 420 millions Cfa).
En outre, il est retenu que le groupe de presse récupérera, par ses propres moyens, et en l’état où elle se trouve, la presse endommagée, actuellement entreposée sur le terre-plein de DP World au Port autonome de Dakar.
De même, contre le payement de la somme convenue, le groupe Futurs Médias se désistera expressément de l’instance introduite en date du 21 octobre 2015 et de toute action se rapportant au litige, ainsi que de toute autre réclamation, demande, action, poursuite ou cause d’action de toute nature. L’accord sera définitivement homologué le 26 septembre prochain.

 

Mbaye Thiandoum (Les Echos)

Categories: PEOPLE

About Author