Sainte alliance avec Taxawu Senegaal : Pourquoi le PUR a lâché Khalifa…

Sainte alliance avec Taxawu Senegaal : Pourquoi le PUR a lâché Khalifa…

La décision de Pur d’aller aux élections législatives intrigue les observateurs et les politiques compte tenu de l’engagement qu’avait pris Serigne Moustapha Sy face à l’opinion, notamment dans l’affaire Khalifa Sall. A l’issue du scrutin, cette formation politique est classée 4e derrière les grandes coalitions que sont Benno Bokk Yakaar, la coalition gagnante/ Wattu Senegaal et Manko Taxawu Senegaal. Allié naturel de Khalifa Sall, qu’est ce qui fait que le Pur a lâché le maire de Dakar ? 

Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) est la révélation du scrutin du 30 juillet 2017. Pour sa première participation à une élection depuis sa création en 1998, le Pur, s’est classé 4e derrière non pas des partis mais des coalitions.

Fait majeur : les éléments de Serigne Moustapha Sy ne sont pas allés en coalition avec celle dirige par Khalifa Sall. Pourtant, leur guide moral avait déclaré qu’il était prêt à aller en prison avec le maire de Daka, s’il est incarcéré. La suite vous la connaissez.

Si on scrute l’histoire morale de la politique sénégalaise, on peut se rendre compte que le guide moral des « Moustarchidine » et l’édile de Dakar avaient des atomes crochus. L’électorat du Pur était toujours versé dans le panier électoral de Khalifa et Cie.

La veille de l’arrestation de Khalifa Sall, le fils de Serigne Cheikh Tidiane Sy «Al Maktoum » avait affirmé tout go : « si on emprisonne Khalifa, j’irai séjournéer avec lui en prison ». Ce qui constituait une sorte de menace à l’endroit du pouvoir.

Depuis lors, rien ne s’est passé. Le religieux a peut-être changé de stratégie. L’illustration la plus récente a été les législatives, ou le Pur, sous sa propre bannière, s’est engagé dans les élections, privant Khalifa d’une masse d’électeurs notamment à Dakar.

Categories: POLITIQUE

About Author