MOUHAMADOU MAKHTAR CISSÉ SUR L’EXPLOSION AU CAP DES BICHES: «Le parc de production de Senelec a un bon taux de disponibilité»

MOUHAMADOU MAKHTAR CISSÉ SUR L’EXPLOSION AU CAP DES BICHES:  «Le parc de production de Senelec a un bon taux de disponibilité»

Après l’explosion de l’unité C4 de la centrale du Cap des biches, avant-hier dans la journée, le directeur général de la Senelec a effectué une visite sur les lieux, en compagnie de ses techniciens. Il en a profité, devant la presse, pour rassurer les ménages des Sénégalais

 

Les dégâts occasionnés par l’explosion du groupe C4 de la centrale du Cap des biches ne sont toujours pas estimés. En visite hier sur le site, le directeur général de la Senelec, Mouhamadou Makhtar Cissé, a confié qu’il faut d’abord un diagnostic complet dont les résultats sont attendus dans 10 jours et «savoir ce qu’on a perdu». «Mais, poursuit-il, je n’ai pas de chiffre précis». Il signale, toutefois, que toute la machine n’est pas détruite: «Vous avez pu le constater, il y a des dégâts qui sont plus spectaculaires, notamment sur le mur». Ensuite, prudent, le directeur général de la Senelec n’a pas souhaité se prononcer sur les causes de l’explosion qu’il dit ignorer pour le moment. Néanmoins, il souligne qu’il s’agit bel et bien d’un accident dont les origines seront identifiées, à l’issue des investigations menées par les techniciens.

Selon les explications du Dg de la Société nationale d’électricité, «l’incident a été circonscrit à un seul groupe». «Une centrale, explique-t-il, c’est plusieurs groupes. Et les groupes de la Senelec portent des noms. Vous avez le C4 et les groupes 401,402, jusqu’à 5. Un seul groupe a été affecté». Ce pendant, par mesure de prudence, les techniciens «ont été obligés d’arrêter d’autres groupes en plus de ceux qui étai ent en maintenance». Hier, il n’y avait pas beaucoup de bruit dans la centrale. Un seul groupe tournait. «Les 2 mégawatts du C4 donnaient un peu de soulagement, hier, dans la journée, d’autant plus que l’incident, c’était dans la journée. Si ça avait été la nuit, ça aurait pu avoir un autre effet. C’est arrivé heureusement pendant la journée à 14h30», a confié le Dg.

Conséquences de l’explosion

L’explosion a immobilisé 35 mégawatts du parc de la Senelec. Mais, de l’avis de Mouhamadou Makhtar Cissé, cette situation n’a pas empêché de fournir de l’électricité à l’ensemble des Sénégalais. A ses yeux, «c’est la preuve que le parc de production de la Senelec a un bon taux de disponibilité». Car, explique-t-il, «Senelec est dans une dynamique positive de redressement qui lui permet, malgré un incident de cette ampleur, de fournir de l’électricité à l’ensemble des Sénégalais, sans connaître des désagréments majeurs».

Ainsi, malgré l’arrêt des autres groupes du Cap des biches, l’alimentation des ménages sénégalais n’a pas été affectée. Car, souligne le directeur général de la Senelec, «Les autres (groupes) qui sont sur d’autres sites hors du Cap des biches, nous permettent de passer la pointe. Hier, j’ai vu que nous avons passé la pointe à 553 mégawatts. C’est dire qu’il y avait une marge, parce que le parc disponible hier était de 570. Si vous y enlever les 35, on avait hier au moins une marge de 40 mégawatts, malgré l’incident. Donc, cela témoigne du bon taux de disponibilité du parc de production de la Senelec».

A cela s’ajoute, fait noter Mouhamadou Makhtar Cissé, les contrats d’achat d’énergie avec les privés qui vendent de l’énergie à la Senelec, sans oublier l’apport en énergie renouvelable. En effet, dit-il, «j’ai vu qu’hier, il a fait un temps un peu nuageux sur Dakar, mais sur nos sites de production d’énergie solaire, il n’y avait pas de nuages. Heureusement qu’à Bokhol, on a eu une bonne production de solaire, hier, à Malicounda aussi». Il faut savoir que la centrale du Cap des Biches dispose de plus de la moitié du parc de production de la Senelec. Elle fournit 85 mégawatts aux entreprises et aux ménages sénégalais; faisant la même capacité que la centrale de Contour Global que le président Macky Sall a inaugurée en juin 2016.

Pape Moussa Guèye

Categories: SENELEC QUOI DE NEUF

About Author