En sit-in, les sénateurs mauritaniens privés d’aliments, de médicaments et maintenus dans l’obscurité

En sit-in, les sénateurs mauritaniens privés d’aliments, de médicaments et maintenus dans l’obscurité

Le régime mauritanien a décidé de l’escalade avec les sénateurs en sit-in au sein de leur Chambre en interdisant leur accès à toute nourriture et a en même temps coupé l’électricité, constate-t-on. Les parlementaires qui observent ce sit-in en protestation contre le référendum programmé par le président Aziz, qui les a contournés, une fois qu’ils ont rejeté ses propositions ont reçu le soutien des leaders de l’opposition mauritanienne, arrivés sur les lieux. Les leaders de l’opposition sont cependant tenus en respect par les forces de sécurité et loin de l’enceinte où sont retranchés les sénateurs.
Par ailleurs, l’opposition mauritanienne continue de mobiliser ses militants et sympathisants afin de faire échouer le référendum prévu le 5 août 2017. Une majorité de sénateurs, constituée essentiellement de la Majorité, avait rejeté le 17 mars dernier les propositions du gouvernement d’apporter des amendements constitutionnels portant sur la dissolution de leur chambre, la Haute Cour de justice ainsi que des changements à l’hymne et au drapeau nationaux.
Les Echos

Categories: INTERNATIONAL

About Author