LES PROMESSES D’AMADOU BÂ AUX POPULATIONS DE GRAND YOFF : Un bon système d’assainissement, de l’emploi et la réfection des écoles

LES PROMESSES D’AMADOU BÂ AUX POPULATIONS DE GRAND YOFF : Un bon système d’assainissement, de l’emploi et la réfection des écoles

Les populations de Grand Yoff peuvent pousser un ouf d’espoir si toutefois les promesses faites par le ministre Amadou Bâ  lors d’un meeting à Grand Yoff se réalisent. En effet, profitant de cette manifestation organisée par le mouvement «Femmes Action Développement» de ladite commune, le ministre a promis aux habitants de la commune à fort enjeux électoraux un bon système d’assainissement, l’emploi des jeunes et la réfection des écoles.

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan semble répliquer à l’attaque du cortège de BBY de passage dans la commune de Grand Yoff. En effet, lors du meeting organisé par le mouvement «Femmes Action Développement», tenu à Scat Urbam, dans la commune de Grand Yoff, M. Amadou Bâ en a profité pour faire une pluie de promesses aux jeunes de ladite localité. Évoquant les violences survenues lors du passage du cortège de la mouvance présidentielle, l’économiste a indiqué que la localité de fort enjeux électoraux n’a pas besoin de s’illustrer par ces types de comportement mais plutôt par un changement de mentalité voire même un développement sur tous les plans. En clair, le ministre a estimé que les acteurs politiques du camp adverse devraient plutôt proposer aux habitants de Grand Yoff des lendemains meilleurs. Estimant que son équipe œuvre dans le sens de l’amélioration des conditions d’existence des Grandyoffois, il avance que plusieurs projets sont prévus pour la commune, ce qui entre dans le cadre global de la vision du chef de l’État Macky Sall de faire de Dakar, un département émergent. Face à des centaines de pro APR, mobilisés par les responsables du parti de Macky Sall à Grand Yoff comme Amadou Faye, Cheikh Bakhoum, Mora Cissé entre autres, M. Bâ explique que le gouvernement du Sénégal accorde une place de choix aux femmes pour qui les financements seront accélérés pour leur épanouissement». Une promesse qu’il a tentée d’assoir sur le fait que ces femmes de la commune, notamment celles dudit mouvement de développement, sont à ses yeux des acteurs de développement qui accompagnent le chef de l’Etat Macky Sall dans la réalisation du Plan Sénégal émergent. Poursuivant, il indique que cette localité se trouve confrontée à de réels problèmes d’assainissement, d’éducation et d’emploi des jeunes. A cet effet, le ministre des Finances promet pour ce qui est du secteur éducatif, d’entamer des réflexions conduites par l’AGETIP «dès la rentrée des classes pour trouver des solutions, en vue de réfectionner les établissements». Dans le même ordre d’idées, il annonce qu’une enveloppe de 75 milliards de nos francs est prévue pour l’emploi de jeunes. Évoquant le problème de l’assainissement, Amadou Bâ dit que le gouvernement en a fait «une priorité dans son agenda de l’année prochaine». Il a même soutenu que plusieurs milliards de FCfa sont prévus pour assainir tout Dakar. Seulement, la tête de liste de BBY à Dakar a fait savoir que ce projet ne pouvant être réalisé que sur plusieurs années, les Dakarois sont invités à soutenir la liste du président Macky Sall et œuvrer pour sa réélection en 2019, pour lui permettre de concrétiser ce projet.

Démarrage des travaux d’installation de deux forages pour les Parcelles Assainies

Le ministre de l’Économie, des Finances et du Plan Amadou Bâ a tenu sa promesse d’installer deux forages pour l’approvisionnement en eau de la commune des Parcelles Assainies. Hier à Nord Foire, comme il l’avait annoncé lors du déroulement de sa campagne lundi dernier, les travaux d’installation de deux forages ont été lancé hier dans la matinée, sous la présence du ministre de l’Hydraulique, M. Mansour Faye, du ministre des Collectivités locales, M. Abdoulaye Diouf Sarr ainsi que du Directeur de la SONES et de l’adjoint au Directeur de la SDE. Selon le ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement, ce projet, à terme, va soulager 100 mille habitants par jour. Ce qui est à son avis d’un grand intérêt pour les populations des Parcelles Assainies, de la Patte d’Oie et de la cité Soprim. L’installation de ces deux forages va coûter à l’État 600 millions de nos francs selon le ministre Amadou Bâ, qui s’en est réjoui pour une raison très simple, une grosse préoccupation des Parcellois vient d’être satisfaite. Par ailleurs, M. Mansour Faye, a indiqué sous le contrôle de la SONES et de la SDE que la fin des travaux est prévue pour le 31 Aout prochain. Les services de la SDE ainsi que de la SONES rassurent pour leur part que, toutes les dispositions ont été prises en terme de moyens matériels et humains, pour respecter ce délai, en vue de permettre aux bénéficiaires de ce projet d’accéder à l’eau.

Aliou Kane

Categories: A LA UNE, LEGISLATIVES

About Author