L’ÉMERGENCE SELON MACRON

L’ÉMERGENCE SELON MACRON

Tout nouvellement élu, Macron, le jeune président français, vient d’indisposer le continent africain. Calmez-vous, il n’a pas débité les âneries d’un certain Sarkozy qui pense que nous sommes toujours plongés dans une profonde nuit noire. Un continent qui vient de rentrer dans l’histoire et au passé vierge. Macron, lui, invite les pauvres Nègres d’Afrique que nous sommes à faire moins d’enfants à leurs légitimes et illégitimes. Il est vrai que s’il n’y avait que lui, il n’y aurait même plus du tout d’enfants sur cette planète Terre ! Selon Macron, donc, il serait impossible que le continent sorte de la pauvreté dans laquelle il est englué si les femmes continuent de procréer en maternant plus de sept chérubins par meuf. Chez eux, leurs gonzesses ont horreur de materner pour garder leur belle ligne. Et un enfant ça empêche de bien vivre sa vie. Le beau gosse français voudrait ainsi qu’on se limite à trois enfants si on veut accéder à l’émergence si chère à notre président bien aimé, Macky Sall. L’histoire ne dit pas si Macky Sall a adhéré à la séduisante idée de Macron. Mais il a dû acquiescer pour ne pas froisser le tout-puissant petit Toubab qui prend des libertés jusqu’à nous dicter la conduite à suivre. L’histoire ne dit pas non plus qu’elle a été la réaction des chefs d’État africains présents à cette rencontre. Et si Macron prend tant de libertés pour nous dire la conduite à suivre pour tenir nos foyers, c’est justement parce que nos chefs d’État -pas tous heureusement- se considèrent comme des petits enfants. Des gamins à qui, du moins pour certains d’entre eux, il manque des c… pour dire stop à Macron quand il dépasse les limites du tolérable.

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author