Fuites au Bac: Yalla Suur-en se braque, Babou Diakham pas au courant

Fuites au Bac: Yalla Suur-en se braque, Babou Diakham pas au courant

L’enquête qui a suivi la découverte des fuites au bac 2017 se poursuivent. Ce mercredi, les informations ont fait état de l’arrestation de 28 personnes dont un professeur du lycée Yalla Suur-en, accusé par plusieurs élèves de leur avoir vendu les épreuves, pour 200 mille francs Cfa par matière.

Pour en avoir le cœur net, Seneweb s’est rendu ce mercredi à Yalla Suur-en pour rencontrer les responsables de l’établissement. Ce, afin de recueillir leur réaction.

Sur place, point d’élèves. C’est le calme plat. Seuls le vigile, le caissier, la secrétaire, étaient en poste. Au secrétariat, une dame, qui nous demande l’objet de notre visite, est sur la défensive : « Ce ne sont que des rumeurs. Ce prof n’est pas ici, il est ailleurs, tente-t-elle d’évacuer. Yalla Suur-en n’a pas de prof titulaire. Tous les profs qui servent ici sont dans le public. Ce prof, on ne le connait pas. Allez le chercher dans les Lycées publics. »

Par ailleurs, Seneweb a essayé de rencontrer le directeur du lycée, mais la même dame, qui s’est gardée de décliner son identité, nous fait savoir que le chef de l’établissement était sorti, avant de nous demander de quitter les lieux.

Plus tard nous tenterons à plusieurs reprises de rentrer en contact par téléphone avec le chef de l’établissement. Sans succès.

Annoncé sur siège éjectable, le directeur de l’Office du bac, Babou Diakham, a juré n’être au courant de rien. Contacté par Seneweb, il dit : « Si je suis limogé en tout cas, je serai le dernier à en être informé. En tout cas, c’est vous qui me l’apprenez ! »

Categories: ACTUALITÉS

About Author