Soldats sénégalais, foutez le camp du Mali

Soldats sénégalais, foutez le camp du Mali

Du moment que le Sahel se dit assez grand pour lever tout seul une armée de 500 hommes pour traquer de l’enturbanné, alors que foutent donc encore nos diambars au Mali? Le maintien des soldats sénégalais au Mali au nom de la solidarité africaine ne doit plus être de mise. Le sommet du G5 présidé par Macron, aux portes du Sénégal et au nez et à la barbe de Macky Sall, est une insulte et une grande conspiration contre le peuple sénégalais et son chef. Pour le sang versé par nos soldats au Mali, notre pays ne mérite pas de ne réagir à cet affront du G5. Que vaut un théâtre de présidents vraiment fantoches comme Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Idriss Déby Itno (Tchad) Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso) et Mohamed Issoufou (Niger) qui prétendent combattre le terrorisme qui les… terrorise, sans la présence du Sénégal? Cela dit, doit-on se plaindre du fait que ces présidents fantoches n’ont aucune considération pour notre cher prési? Ils l’ont démontré à maintes reprises et à de multiples occasions. Alors, compte tenu de leur ingratitude, la meilleure manière de leur rendre la monnaie de leur pièce de singe, c’est de retirer les soldats sénégalais du Mali. Ils ont beaucoup à faire pour sécuriser nos frontières au lieu d’aller contrer de possibles infiltrations de jihadistes dans le vaste désert malien. Sans compter qu’en cette période d’hivernage, ils pourraient aussi voler au secours de nos populations. C’est à Macky de montrer qu’il a de la poigne. Hélas, notre cher prési veut tellement faire plaisir aux Blancs qu’il en est devenu leur marionnette !

Kaccoor Bi (Le Témoin)

Categories: CHRONIQUE

About Author