CASSURE

CASSURE

Quand la Police tire sur une foule, c’est dramatique. S’il y a des victimes c’est encore plus dramatique. Si c’est dans une ville comme Touba censée être un havre de paix, c’est le comble du drame. Ce qui s’est passé hier au marché Occase est un précédent dangereux qui risque d’impacter négativement sur les relations entre le clergé mouride et l’État. Même si l’histoire du Sénégal est parsemée de bavures policières, de répressions et de brimades infligées à des citoyens rebelles ou innocents, le contexte rend beaucoup plus compliquée la gestion de cette crise profonde. Touba a ses spécificités qui rendent difficile le travail des forces de sécurité. Son explosion démographique n’est pas sans conséquences. De nombreux jeunes sans formation et des marginaux de tout acabit se ruent vers cette ville sainte. Une situation source de nombreux maux dont la délinquance qui y est très marquée. Toutes choses qui demandent beaucoup plus de professionnalisme et de sérénité pour éviter des drames inutiles.

Birima (La Tribune)

Categories: BILLET DE JOUR

About Author