Khaf oublie sa situation de prisonnier

Khaf oublie sa situation de prisonnier

Avec les investitures pour les prochaines législatives, toute la classe politique est de plain-pied dans cette guerre de positionnement et de démarche d’alliance. Et c’est dans cette dynamique que s’est inscrit Khalifa Sall. En effet, du fond de sa cellule, le maire de Dakar manœuvre ferme pour ces échéances politiques. «Depuis quelque temps, il ne parle plus que de cela, il n’est préoccupé que par cela», confie un de ses proches. L’édile de la capitale en «oublie» même son dossier qui est pendant devant le Doyen des juges d’instruction. Il ne parle même pas des pourvois qu’il a formulés. Ces investitures d’abord, semble-t-il dire, à ses proches. Il faut souligner que le maire socialiste ne reçoit plus, puisqu’il ne veut pas recevoir ses enfants et proches par le parloir, à l’exception de quelques proches collaborateurs qu’il reçoit par contact physique de même que les avocats.

Les Echos

Categories: POTINS D'ICONE

About Author