ÉCLATEMENT

ÉCLATEMENT

Comme nous l’annoncions en cours de semaine dernière, Manko Taxawu Senegaal a eu du mal à faire face à ses contradictions internes, malgré la cohésion de façade tendant à faire croire aux Sénégalais que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles. Confirmation en a été donnée hier, par la bouderie du Parti démocratique sénégalais qui a mal goûté que la majeure partie des membres de ladite coalition choisisse le maire de Dakar comme tête de liste nationale. Se considérant comme les fers de lance de l’opposition significative, les libéraux réclamaient tout bonnement cette position pour l’un des leurs, en l’occurrence leur secrétaire général adjoint, Oumar Sarr. Dans un autre registre, des tiraillements ont été notés entre le maire de Mermoz Sacré-Cœur Barthélemy Dias et le leader de Bokk gis gis Pape Diop, qui aspiraient tous les deux à être tête de liste au niveau du département de Dakar. Ces appétits et prises de position inconciliables éprouvent terriblement une coalition qui compte bien imposer un régime de cohabitation à Macky Sall à l’issue des prochaines élections législatives.

Birima (La Tribune)

Categories: LE DOIGT SUR LA PLAIE

About Author