VALORISATION DE SES RESSOURCES HUMAINES: La Senelec offre des bus à ses agents d’exécution

VALORISATION DE SES RESSOURCES HUMAINES:  La Senelec offre des bus à ses agents d’exécution

Non seulement la Senelec est une entreprise performante et désormais rentable, mais encore elle se soucie beaucoup du sort de ses employés. A preuve, la société nationale d’électricité vient d’offrir quatre bus à ses agents d’exécution afin de faciliter leur mobilité. Le coût de ces moyens de transport est de 200 millions de francs.

Quatre véhicules d’un coût de 200 millions au profit des agents d’exécution ! Voilà la dernière action sociale en date de la Senelec. La société d’électricité dirigée par Mouhamadou Makhtar Cissé a organisé  une cérémonie de remise des clés de bus de transport du personnel et d’ambulances médicalisées. Dans son discours, M. Cissé a indiqué que sa société est dans une logique de mettre dans d’excellentes conditions ses agents pour leur permettre de bien faire leur travail. «La Senelec a engagé un important plan de transformation pour conduire à l’horizon 2020 la société dans des situations de performances confortables. Cela passe naturellement par la réforme des ressources humaines, la mise de ses agents dans de bonnes conditions de travail et de vie. le premier acte de notre plan stratégique c’est la réforme des ressources humaines. Comme disait l’autre, au début y a l’homme et à la fin, il y aura également l’homme», explique le patron de la société d’électricité. A cet effet, M. Cissé a assuré que la Senelec se soucie grandement des conditions de ses employés. «Nous comptons beaucoup sur la valorisation de cette ressource humaine pour pouvoir atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Notre objectif c’est d’investir autant dans les hommes que dans la machine. C’est dans ce cadre que nous avons jugé utile d’améliorer les conditions de travail de ces agents qui quittent souvent très loin et qui doivent être là à 8 heures», fait-il savoir. Avant de poursuivre: «Il parait que dans toutes les entreprises, c’est le personnel cadre qui a droit à un véhicule ou un prêt véhicule. Malheureusement, les agents d’exécution ou de maitrise n’ont pas cette opportunité ou chance. C’est pourquoi, chez nous, nous avons décidé de mettre à leur disposition un transport collectif pour leur permettre de se déplacer». M. Mouhamadou Makhtar Cissé a rappelé que, depuis 2004, ces bus n’avaient pas été renouvelés, or voilà que d’un seul coup, sa société vient d’en acquérir quatre ! «J’espère qu’au-delà du confort cela va contribuer à les motiver davantage», a-t-il souhaité.

Le président de l’amical des agents de la Senelec, M. Habib Sakho, s’est réjoui de cette offre de bus mis à leur disposition afin de leur permettre de bien faire leur travail. Selon lui, les agents attendaient depuis belle lurette ces bus. Pour terminer, il a appelé ses camarades chauffeurs à bien entretenir les véhicules.

( source Le Témoin )

Categories: SENELEC QUOI DE NEUF

About Author