CHEIKH AMAR / CHEIKH GADIAGA : LE PION ‘’MORTEL’’ DU RECIDIVISTE !

CHEIKH AMAR / CHEIKH GADIAGA : LE PION ‘’MORTEL’’ DU RECIDIVISTE !

Gawlo.net / ‘’Ecroué en prison par Cheikh Amar, Cheikh Gadiaga donne le nom de son fils à Serigne Saliou Amar, le fils de Cheikh Amar’’. En lisant ce titre dans le net, une dame de la haute société a eu ces mots : ‘’ Il faut être ‘’une ordure humaine’’ pour procéder de la sorte !’’. Outrée, scandalisée, ( passez-nous le mot approprié ! ), cette dame a eu cette saillie parce qu’incapable d’imaginer jusqu’où peut parader la bêtise humaine.

Au moment où la famille Amar n’a pas encore fini de pleurer son enfant disparu à la fleur de l’âge, Cheikh Gadiaga, du fond de son cachot où il croupit  depuis des mois, est en train de cogiter et de placer des pions sur l’échiquier pour préparer son probable ‘’retour’’ auprès de celui qui l’a envoyé en prison pour tentative d’escroquerie. Par deux fois !

Pour cet éternel récidiviste, la vie est une partie de jeu de dame où il faut savoir placer ‘’le pion qui tue’’ pour atteindre le ‘’Grand rèye’’. Mais ce serait, s’il arrive à ses fins,  le ‘’Grand réyati’’ pour Cheikh Amar qu’il a  essayé moult fois de gruger, de délaisser, sans cause, de plusieurs millions.

Le père du défunt Serigne Saliou Amar va-t-il encore se laisser faire ?  Son épouse Marie Amar, encore sous le choc, va-t-elle réagir, de manière radicale,  face à cet éternel ‘’revolving’’ relationnel entre Cheikh Gadiaga et son mari ? Ce sont les questions que tout le monde se pose.

Mais, à Gawlo.net, nous sommes sûrs que  devant Cheikh Gadiaga, Machiavel est un nain !

 

Mansour Dieng

Categories: MANSOUR POST

About Author