Abdoul Mbaye : « Pourquoi nous ne cheminons pas avec Sonko »

Abdoul Mbaye : « Pourquoi nous ne cheminons pas avec Sonko »

En conférence de presse pour présenter la coalition « Joyyanti » avec ses alliés, le président de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (Act), Abdoul Mbaye, a profité de l’occasion pour jeter une grosse pierre dans le jardin des autres coalitions qu’il traite de « coalitions politiciennes ».

« Ces coalitions politico-politiciennes sont des coalitions où on finit par se chamailler pour pouvoir placer ses militants. Nous n’avons pas fonctionné comme les coalitions politiciennes. Nous avons fonctionné dans une belle synergie où chacun cherche non pas à identifier son militant qui doit être candidat, mais le meilleur militant, le meilleur citoyen qui peut être identifié au niveau du département. Nous sommes allés chercher des citoyens modèles capables de participer à la consolidation de notre démocratie », dit-il.

« Nous ne serons pas des députés du président de la République qui passent tout le temps à applaudir, qui passent cinq années  sans aucune commission d’enquête mise en place malgré tous les scandales notés dans ce pays, qui ne fait aucune proposition de loi pendant cinq ans sauf quand il s’agit du règlement intérieur de l’Assemblée. Où est donc l’intérêt du peuple? », se demande-t-il.

Abdoul Mbaye et Cie comptent « travailler pour le retour d’un Parlement qui contrôle, qui propose, qui corrige, qui améliore. Il s’agit de restaurer la crédibilité de l’Assemblée nationale en y envoyant des hommes et des femmes de valeur dont l’unique dessein est de porter la voix du peuple ».

Échec des négociations avec Ousmane Sonko de Pastef

Evoquant l’échec des discussions avec Ousmane Sonko de Pastef les Patriotes, il déclare : « nous avions voulu cheminer avec Ousmane Sonko. Malheureusement, cela n’a pas eu lieu. Parce que le parti Pastef est dans une autre coalition et les négociations de coalition en coalition sont toujours difficiles. Malheureusement, les négociations n’ont pas aboutis. Nous disions que nous représentons la troisième voie avec la coalition dont Pastef est membre, mais cela n’a pas eu lieu », renseigne-t-il.

Categories: POLITIQUE

About Author