ETOURDISSEMENT

ETOURDISSEMENT

Ça risque d’être un encombrant colis entre les mains du pouvoir qui ne sait plus sur quel pied danser à moins de quelques semaines des Législatives.  On commençait à l’oublier et voilà que l’affaire refait surface en faisant la Une de la presse   avec le coup d’éclat des belles et charmantes ladies du maire de Dakar qui compte ses supporteurs  jusque très  loin de nos frontières.   Une affaire que le pouvoir ne pourra  ensevelir sans y laisser le bout d’un boubou. Ou ça fera tache d’huile sur la route  qui mène  aux  législatives  et qui risque d’être cahoteuse de bout en bout. Pendant que l’opposition  resserre ses rangs avec une grande mobilisation sur l’avenue Charles De Gaulle, le pouvoir ouvre des tranchées se trouvant des ennemis invisibles. Il y a quelques jours, c’est le Chef qui affirmait que plus de 100 milliards  ont servi à l’organisation d’un festival de danse. L’allusion est toute faite. Ce sont ces maudits Wade. Son ministre de la Culture et de la Communication qui a certainement consulté les « Saltigués » de déclarer péremptoire que le fils de l’ancien  chef de l’Etat ne sera pas de sitôt au pays. Il faudra attendre 2019 pour voir sa tronche. C’est Mbagnik Ndiaye qui le dit après avoir consulté  les sorciers. Et c’est à croire que les Wade sont en train de faire perde la tête à certains. C’est encore chez les «  saltigués » que le ministre de l’Education annonce que l’Etat a pu  recouvrer plus de 100 milliards de la rapine de   l’ancien tout puissant ministre du Ciel et de la Terre.  Il ne  faut  surtout pas lui demander sous quelle rubrique est logée cette manne.  Ce serait trop lui demander. Faut que les chiffres  valsent jusqu’à l’étourdissement avec toujours des ennemis invisibles à massacrer. Et surtout que la forte mobilisation du week end  serait l’œuvre d’oisifs  – errants. C’est Seydou Guèye qui emprunte la phrase assassine  à son patron. On verra qui des oisifs –errants  et de ceux qui rêvent émergence sont majoritaires à Ndoumbélane où l’on  est menteurs et irresponsables dès qu’ on affiche son opposition au pouvoir.

M. D.

Categories: BLOG MADIOR SALLA

About Author