Waly Seck fâche les proches de Dabakh : «Daroul habibi, n’était pas destiné aux boîtes de nuit»

Waly Seck fâche les proches de Dabakh : «Daroul habibi, n’était pas destiné aux boîtes de nuit»

Le coup de gueule est de l’association des “toureundos” (homonymes) de Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh, qui a vivement réagi à la reprise, par l’artiste Waly Seck, de chants sacrés dans sa musique. Dans un communiqué exploité par le quotidien Lobservateur, ladite association exige de l’artiste l’arrêt immédiat de la reprise et de la diffusion de ces chants sacrés. La raison? «Ces chansons religieuses sont interprétées avec des instruments de musique et des danses obscènes dans les boites de nuit», relève l’association dans les colonnes du journal.

Ainsi, «Nous demandons publiquement à Waly Seck d’arrêter, de demander pardon à la famille d’El Hadji Malick Sy et à toute la Tarikha de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif, et d’effacer tout ça de son répertoire», renchérit le texte. Lequel précise que, «Quand Mame Abdoul Aziz Sy chantait Daroul habibi, ce n’était pas destiné aux boîtes de nuit».

Categories: PEOPLE

About Author