La restauratrice et les 500 millions de Fcfa: Alioune Ndoye en pleine tourmente !

La restauratrice et les 500 millions de Fcfa: Alioune Ndoye en pleine tourmente !

Le maire de Dakar Plateau Alioune Ndoye a été de nouveau attrait aujourd’hui à la barre. Il est accusé par Aminata Wade de complicité, d’abus d’autorité, de violation de domicile, de voie de faits et de destruction de biens appartenant à autrui.
En effet, le 4 juin passé, le maire Alioune Ndoye avait donné instruction à Adama Diop, agent de la mairie avec un huissier de faire irruption dans le restaurant d’Aminata Wade sis à l’établissement Berthe Maubert. Sans sommation, les agents ont cassé le tableau qui affichait les menus et ont forcé les clients à sortir, face à cette situation, Aminata Wade a enclenché une procédure en justice contre la mairie et l’édile de la commune.

Attrait à la barre, Aminata Wade soutient que, «le directeur de l’établissement Berthe Maubert, Bethio Ndiaye avait signé un contrat qui date de janvier 2010 avec Aminata Wade. Il lui céda ainsi deux locaux : l’un abritait un restaurant et l’autre un transfert d’argent. Les affaires marchaient à merveille et je renouvelais constamment le contrat. Mais à ma grande surprise, un beau jour et plus précisément, le 4 février 2014 je reçois la visite de la bande à Adama Diop qui, portant des gilets où il était inscrit le slogan: «volontaire de la ville de Dakar», sont venus sous la demande du maire Alioune Ndoye pour nous déguerpir des locaux qui étaient, en ce moment-là, remplis de monde ».

Poursuivant sa plaidoirie, la dame rappelle qu’ « avant de s’installer dans les deux locaux de cet établissement, (elle) y avait effectué d’importants travaux de construction, notamment ledit restaurant et une agence de voyage. Les travaux sont estimés à 15 millions de nos francs, compte non tenu des travaux effectués dans les toilettes de l’établissement. Sans ménagement, ils ont fermé les locaux avec des cadenas et confisqué tout le matériel d’exploitation. La gérante dit avoir été brutalisée alors qu’elle avait refusé de rendre les clés du local».

Par conséquent, l’agent municipal Adama Diop est poursuivi comme auteur principal. Il est poursuivi pour violation de domicile, abus d’autorité, voie de faits et destruction de biens appartenant à autrui. Par ailleurs, il a reconnu agir sous instruction de Monsieur le maire car étant un agent de la mairie donc c’était son droit le plus légal d’exécuter les ordres de son supérieur.

Pour la défense du maire de Dakar Plateau, ils ont d’abord bradé cette phrase «quiconque conclus sur une terre appartenant à l’Etat est directement assigné aux collectivités locales, 432 du code pénal» avant d’arguer que, «les préfets et les maires représentent la collectivité locale. Et par conséquent seul l’autorité publique est habilitée à signer un contrat dans une école publique. Un contrat n’entre pas dans l’ordonnancement public. Le maire, seul, est chargé de passer le beau des biens. Les établissements publics sont confiés aux maires et seul le maire est autorisé a signé un contrat».

Ainsi, Aminata Wade en guise de dommage, a réclamé un demi-milliard à Alioune Ndoye. Elle a également sollicité un mandat de dépôt ou d’arrêt à l’encontre du maire et de son agent. Le délibéré est renvoyé au 8 juin prochain.

senenews.com

About Author