L’État déplace son armada

L’État déplace son armada

Manifestement le dossier Khalifa Sall est d’une importance capitale aux yeux de Macky Sall. Rien ne sera négligé et tous les moyens seront utilisés pour gagner cette affaire. Hier, c’est tout un arsenal qui a été déplacé pour plaider cette affaire. En effet, en plus des quatre avocats, notamment Mes Moussa Félix Sow, Yérim Thiam, Boubacar Cissé et Samba Bitèye, Antoine Diome, le patron de l’agent judiciaire a fait le déplacement en même temps que Moussa Thiam qui a rejoint son équipe. Ceci pour faire face aux avocats de la défense et annihiler toutes leurs chances. Par ailleurs, si Antoine Diome a causé d’énormes soucis aux conseils de Khalifa Sall, la dernière fois, cela n’a pas été le cas, hier, selon nos informations. L’Agent judiciaire était dans une position inconfortable.

 

Ndéné à l’audience de Khaf

 

A quoi joue Souleymane Ndéné Ndiaye ? Pourquoi est-il si intéressé par le dossier du maire de Dakar ? Ces questions sont d’autant plus pertinentes que l’ancien Premier ministre n’a pas pu s’empêcher de faire un passage au bureau du président de la Chambre d’accusation. Jules Ndéné est resté à l’audience pendant près de 3 minutes, à ne rien faire, regardant et écoutant les uns et les autres plaider avant de ressortir. Certains pensaient même qu’il voulait prendre les coordonnées d’un confrère. Mais, tout de même, même pour ça, il pouvait ne pas déranger puisqu’il n’est plus dans le dossier.

Les Echos

Categories: POTINS D'ICONE

About Author