Un réseau de prostitution démantelé à Thiaroye, le cerveau en fuite

Un réseau de prostitution démantelé à Thiaroye, le cerveau en fuite

A la sortie de la salle d’audience le mari de l’une des trois femmes condamnées pour délit de proxénétisme s’est affalé sur le sol. Consolé par ne proche, le vieux est complètement abasourdi par ce qui s’est passé, il ne le croyait pas.

Trois femmes et un homme ont été condamnées par le tribunal des flagrants délits pour proxénétisme et prostitution sans carnet de santé. Ces dames ont comparu pour les mêmes faits: AS. Dieng, C. Diouf et A. Dieng ont toutes reconnu de s’adonner à des pratiques sexuelles tarifées à Thiaroye.

Selon la première prévenue, AS Dieng, elle a rencontré Alla Diaw, un charretier qu’il connait depuis un certains temps qui lui a demandé de venir le rendre visite, il va lui proposer un travail lucratif. C’est à partir delà qu’elle est venue l rendre visite. Arrivée au domicile de Alla Diaw, il met en contact avec un homme pour une relation sexuelle tarifée. Aprés Alla lui donne 1500 F rancs Cfa et empoche les 500 francs Cfa. «  Je suis commerçante et divorcée, je suis partie la bas trois fois pour des relations sexuelles tarifées. A chaque fois, c’est lui qui se chargeait d’encaisser l’argent « .

C’est le même récit des autres femmes devant la barre. Le mis en cause a fui le lieux à la descente de la police. Gora Diaw qui était présent à été appréhendé par la police. Il a nié les faits devant la barre, mais a été reconnu coupable et condamné à deux mis de prison ferme. Selon le procureur: proxénétisme inclut le fait de, « par quelque manière que ce soit, aider, assister ou protéger la prostitution d’autrui » ou « tirer profit de la prostitution d’autrui ». Les femmes ont été condamnés à un mois de sursis.

About Author