ÉCHEC DU PROJET DE RÉHABILITATION DU MARCHE ZINC DE PIKINE: Sept milliards Cfa volent en l’air

ÉCHEC DU PROJET DE RÉHABILITATION DU MARCHE ZINC DE PIKINE:  Sept milliards Cfa volent en l’air

Le projet de réhabilitation du marché zinc de Pikine Tally Bou Mag avait suscité beaucoup de réactions en son temps. Les commerçants avaient décrié le projet, estimant que le maire Amadou Diarra a fait un deal avec le promoteur. Ils avaient rué dans les brancards pour mettre du sable dans le couscous. L’édile de la commune de Pikine Nord avait décroché sept (07) milliards Cfa pour refaire entièrement le marché Zinc de Pikine, qui croule sous le poids de l’âge, avec toutes les commodités nécessaires. Mais le projet est tombé à l’eau. Les partenaires et le promoteur ont plié bagages. Le maire Amadou Diarra pointe un doigt accusateur sur le régime du Président Macky Sall. A l’en croire, Macky Sall, à travers ses responsables locaux, ont fait de la désinformation et ont semé un véritable doute dans la tête des commerçants. «Les responsables de l’Apr ont fait comprendre aux commerçants que si je réhabilite le marché, ils vont perdre leurs cantines. Ce qui est archi faux. L’argent ayant horreur du bruit, les bailleurs et le promoteur ont décidé de se retirer. Aujourd’hui, ce sont les populations de Pikine en général, et celles de Pikine Nord en particulier, qui perdent un investissement de 7 milliards Cfa. Nous avions l’intention de reconstruire le marché en hauteur, avec un parking et toutes les normes de sécurité requises. Mais c’est dommage. L’Apr a fait capoté le projet», regrette Diarra Amadou.

Très dépité, le maire libéral de Pikine Nord a dit toute son amertume après l’échec du projet. Il enfonce le clou. «Au moment où le régime en place refuse d’appuyer notre projet, Macky Sall vient à Pikine (lors de l’inauguration du Stade Alassane Djigo) pour annoncer la réhabilitation du marché « Syndicat ». Car c’est un maire de l’Apr qui dirige la commune de Pikine Est. C’est inadmissible. N’est-ce pas lui Macky Sall qui disait: « la patrie avant le parti » ?», s’interroge le libéral, sur un air amer.

La Tribune

Categories: ECONOMIE

About Author