Marine Le Pen « assume totalement » le plagiat du discours de François Fillon et le « buzz »

PRÉSIDENTIELLE – Comme Florian Philippot et les cadres du Front national avant elle, Marine Le Pen parle de « clin d’œil ». La candidate a dit mardi 2 mai assumer « totalement » d’avoir repris, sans le citer, de larges pans d’un discours de François Fillon, lors de son meeting de Villepinte dimanche soir.

« J’assume totalement ce clin d’œil et puis ce buzz, disons-le, puisqu’il n’y a que ça qui vous fait courir », a déclaré sur TF1 la candidate FN à la présidentielle. « Du coup, c’est pas mal, parce que ce discours, il a été entendu des centaines de fois », a-t-elle ajouté, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

Si je ne l’avais pas fait, vous n’en auriez pas parlé »Marine Le Pen

« Nous avons, avec les électeurs de François Fillon c’est vrai, en partie la même vision de la France, de sa grandeur, du rôle qu’elle doit avoir dans le monde », a-t-elle ajouté.

« On sait comment ça marche »

Lors de son discours de Villepinte (Seine-Saint-Denis) lundi, la candidate a repris presque mot pour mot de larges pans d’un discours de François Fillon datant de la mi-avril, un plagiat dénoncé chez Les Républicains comme une « grossière » tentative d' »acheter » les électeurs.

Interrogée sur le côté « un peu cavalier » du procédé, Marine Le Pen a répondu: « si je ne l’avais pas fait, vous n’en auriez pas parlé. On vous connaît tellement bien, on sait comment ça marche », a-t-elle ajouté dans une critique des médias.

Lundi, les cadres du FN ont eux aussi estimé d’une même voix qu’il s’agissait d’un « clin d’oeil » volontaire, de la part « d’une candidate de rassemblement qui montre qu’elle n’est pas sectaire », selon les mots de Florian Philippot, vice-président du FN.


Categories: Europe, INTERNATIONAL

About Author